21 C
Tunisie
lundi 28 septembre 2020
Accueil La UNE Tunisie: L'OECT lance officiellement sa nouvelle académie "AIMCF"

Tunisie: L’OECT lance officiellement sa nouvelle académie « AIMCF »

L’Ordre des experts comptables de Tunisie (OECT) a annoncé ,ce vendredi 31 janvier 2020 , le lancement officiel de sa nouvelle académie internationale des métiers de contrôle et de la finance (AIMCF).

Salaheddine Zahaf ,président du conseil de l’ OECT, a fait savoir,  que cette académie a pour objectif  de délivrer des certifications nationales et internationales, permettant ainsi de doter l’écosystème économique tunisien de hauts cadres maitrisant le savoir-faire  répondant aux meilleurs standards en matière de contrôle de comptabilité de finance de bonne gouvernance de transparence et d’éthique.

Zahaf a précisé que cette structure va contribuer à la formation en se basant sur la transparence , le contrôle , la lutte contre le blanchiment et la fraude , au service de l’intérêt supérieur du pays de de l’écosystème international.

Pour sa part, Maher Gaida, président du conseil scientifique de l’AIMCF, a déclaré que la création de cette académie est un rêve qui va se concrétiser. D’ailleurs, a-t-il assuré,  nous offrons une formation de base aux apprenants pour qu’ils puissent  avoir des connaissances et des approches innovatrices pour lutter contre plusieurs problématiques à l’instar de la corruption, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Il a ajouté que cette formation s’adresse essentiellement aux experts comptables, experts comptables stagiaires,  avocats, notaires,  juristes,  directeurs administratifs,  financiers,  étudiants titulaires…

De son côté, le directeur général de la Banque centrale de Tunisi e(BCT), Marouane  El Abassi, a salué le lancement de cette nouvelle académie, contribuant ainsi à la promotion des bonnes pratiques dans le métier de contrôle en Tunisie.

Chawki Tabib ,  président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) a, pour sa part,  souligné l’importance de la création de ce nouveau projet qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption.

Tabib n’a pas manqué de rappeler que la Tunisie est appelée à fournir davantage d’efforts pour réactiver la commission nationale de contrôle des partis, récupérer les biens spoliés du pays…

A noter que l’OECT estgime que la Tunisie a besoin d’une institution nationale à même de regrouper tous les organismes qui sont intéressés par les formations et les certificats délivrés par l’AIMCF en vue de combler le vide au niveau de la formation professionnelle ,comme complément aux diplômes délivrés par les universités nationale et internationales.

Aussi,  l’objectif ultime est d’aboutir à délivrer des certifications nationales et internationales valables pour une durée de3 ans.

La formation à dispenser  par l’AIMCF aura essentiellement une portée pratique et professionnelle, afin de doter les diplômés de l’université de compétences adaptés aux nouveaux besoins de l’économie nationale et internationale.

Nahawend El Ouertani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,647FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,307SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles