AccueilLa UNETunisie-Lutte anti-corruption : Des fonds et des hommes !

Tunisie-Lutte anti-corruption : Des fonds et des hommes !

La corruption n’est pas uniquement liée au système financier ou à la malversation mais plutôt au système administratif et plus précisément la mainmise du pouvoir exécutif sur la magistrature particulièrement avec l’absence de la volonté d’une réforme du système judiciaire, estime la présidente de l’Association des Magistrats Tunisiens (AMT), Kalthoum Kannou. « C’est pour cela qu’on ne doit pas parler de résultats, d’autant qu’aucune initiative n’a été lancée pour réformer la magistrature », a-t-elle ajouté. Selon elle, le rôle de la magistrature ne se limite pas uniquement à l’instruction et la gestion des dossiers de corruption mais plutôt à engager les s poursuites judiciaires à l’encontre des personnes soupçonnées de corruption.

Samir Annabi, président de la commission de lutte contre la corruption et la malversation a indiqué, de son côté, que la lutte contre la corruption n’est pas aussi facile que l’on croit. « Ni l’homme de loi, ni celui de l’audit ou du contrôle ne peut traiter le sujet de la corruption seul», a-t-il indiqué en soulignant que la Commission de lutte contre la corruption doit changer sa méthodologie de travail et mettre en place une stratégie nationale de lutte contre la corruption.

Samir Annabi a évoqué aussi le manque des compétences au sein de la commission et il a appelé par conséquent à procéder à la formation des contrôleurs et des personnes spécialisées en la matière. En effet, selon Annabi, certaines personnes ont voulu faire partie de la Commission de lutte contre la corruption mais, avaient en tête d’autres fins.

Sur le rôle de la société civile dans la lutte contre la corruption, Charfeddine Yaakoubi, secrétaire général de l’association tunisienne des contrôleurs publics, a indiqué que personne ne peut négliger le rôle de la société civile représentée par les associations dans la lutte contre la corruption, d’ autant que plusieurs études ont montré que la corruption augmente dans les pays qui ont connu une transition démocratique. En effet, selon lui, les associations pourront jouer le rôle de l’intermédiaire entre le citoyen et le gouvernement en exerçant des pressions sur le gouvernement pour qu’il réponde aux besoins du peuple, ainsi qu’en sensibilisant le citoyen aux dangers de la corruption. Le rôle de la société civile doit se manifester à travers la réactivation des dispositions exigeant la déclaration des biens des membres du gouvernement et des hauts cadres et fonctionnaires. Il s’agit aussi de renforcer la décentralisation et de simplifier les procédures administratives.

Selon le responsable, le rôle de la société civile peut encore se révéler à travers l’appel à la mise en place de structures de contrôles indépendants et efficaces et solides, la préparation des études, des enquêtes et des recherches scientifiques. Il s’agit aussi de réunir les conditions d’une compétition politique loyale, d’assurer l’organisation et le déroulement d’élections démocratiques et indépendantes et de veiller à la bonne application des textes et des lois et l’imputabilité des personnes soupçonnées de corruption.

Concernant l’action de l’Association tunisienne des contrôleurs publics, Charfeddine Yaakoubi, a fait savoir que cette dernière a déjà présenté un projet de loi à l’Assemblée nationale constituante visant la création d’un conseil national pour le contrôle administratif et financier. D’autre part, l’Association a appelé à intégrer la fonction du contrôle dans la nouvelle constitution. Il s’agit aussi de renforcer la formation des contrôleurs publics dans les nouveaux secteurs.

Toutefois, Charfeddine Yaakoubi n’a pas caché qu’il existe plusieurs difficultés entravant le travail de la société civile telles que l’insuffisance des ressources financières, la non disponibilité des députés pour le travail associatif, la multiplication des associations actives dans la lutte contre la corruption et la faiblesse coordination entre elles.

Khadija

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -