AccueilMondeUkraine: Le Conseil de sécurité de l'ONU pour une "solution pacifique"

Ukraine: Le Conseil de sécurité de l’ONU pour une « solution pacifique »

Le Conseil de sécurité de l’ONU a apporté à l’unanimité vendredi son « ferme soutien » à « la recherche d’une solution pacifique » en Ukraine, dans une première manifestation d’unité depuis le début de l’invasion russe de ce pays, où 50 civils supplémentaires ont été évacués de Marioupol, une cité portuaire assiégée.

Dans le même temps, les Etats-Unis ont annoncé vendredi une nouvelle aide militaire de 150 millions de dollars à l’Ukraine, composée notamment de munitions d’artillerie et de radars, mais ont prévenu que les fonds alloués aux armes pour Kiev étaient désormais « pratiquement épuisés ».

Cette aide, bien en-deçà des précédents envois d’armes américains, comprend notamment 25.000 obus de 155 mm, des radars de contrebatterie pour repérer les tirs d’artillerie russes et des appareils de brouillage des communications.

Dans la déclaration rédigée par la Norvège et le Mexique qu’il a adoptée, le Conseil de sécurité –dont la Russie est membre permanent– rappelle que « tous les Etats membres se sont engagés, en vertu de la Charte des Nations unies, à l’obligation de régler leurs différends internationaux par des moyens pacifiques ».

La principale instance de l’ONU, qui exprime en outre sa « profonde préoccupation concernant le maintien de la paix et de la sécurité en Ukraine », apporte à cet égard un « ferme soutien » au secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres « dans la recherche d’une solution pacifique » à ce conflit.

Vendredi également, cinquante civils de plus ont pu quitter grâce à un nouveau convoi humanitaire l’immense aciérie Azovstal, la dernière poche de résistance des forces ukrainiennes à Marioupol, ont annoncé la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk et le ministère russe de la Défense.

Il s’agit de femmes, d’enfants et de personnes âgées, a-t-elle précisé, ajoutant que les évacuations se poursuivraient samedi, ce qu’a par la suite confirmé Moscou. le ministère russe de la Défense a précisé que onze enfants avaient pu être évacués.

Ces opérations, qui se déroulent sous l’égide de l’ONU et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), ont commencé le weekend dernier et ont permis, selon Kiev, à près de 500 civils de fuir.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -