Un bénéfice en hausse, et des crédits à problèmes, chez la BH...

Un bénéfice en hausse, et des crédits à problèmes, chez la BH Bank

par -

Les états financiers de la BH Bank, couvrant la période du 1er Janvier au 30 juin 2019, font apparaitre un total bilan net de 12 013 042 mille dinars et un bénéfice net de 61,564 MDT en hausse d’un peu moins de 4 MDT par rapport au 1er semestre 2018.

Ces états font aussi cas d’une dotation aux provisions pour dépréciation des engagements de la clientèle de 31,244 MDT, dont une provision forfaitaire de 3 MDT au titre des provisions collectives, d’une dotation aux provisions pour dépréciation du portefeuille investissement de 5,879 MDT déterminé d’une manière forfaitaire, et d’une charge d’impôt sur les sociétés de 28 135 mille dinars déterminée sur des bases estimatives compte tenu d’un réinvestissement exonéré en fond gérés à réaliser auprès des SICAR.

En conclusion, les commissaires aux comptes (CC) de la banque font quelques réserves, sans trop aller dans la transparence, puisqu’ils taisent les noms des entreprises qui posent problème à la banque. Les CC attirent ainsi l’attention sur «les engagements des entreprises publiques totalisent au 30 juin 2019 un montant de plus de  1,273 Milliard DT. Certaines créances sur ces entreprises ont été couvertes par des provisions à hauteur de 13,743 MDT et par des agios réservés à hauteur de 2,889 MDT. D’autres engagements d’entreprises publiques présentant des difficultés financières et qui ne sont pas couverts par des garanties suffisantes n’ont pas été provisionnés. Ce traitement a été justifié par le caractère stratégique de leurs activités et par l’engagement implicite de l’Etat à garantir la stabilité financière de ces entreprises ».

Toujours selon les CC, «les engagements de la BH Bank incluent des risques encourus sur un groupe de société s’élevant au 30 juin 2019 à 117,846 MDT. Les engagements de ce groupe, qui connait des difficultés financières, n’ont pas été couverts par des provisions compte tenu des perspectives d’amélioration liées au programme de restructuration en cours de réalisation.  D’un autre côté, les engagements de la BH Bank comportent les engagements d’une société relevant du Groupe Al‐Karama Holding, sʹélevant au 30 juin 2019 à 95,558 MDT ont été considérés parmi les actifs nécessitant un suivi particulier (classe 1). Une provision a été constituée en 2018 pour un montant de 19,550 MDT en couverture de la dette non soutenable de ladite relation, en plus des agios réservés constatés pour un montant de 13,636 mille dinars ».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire