AccueilActualitésUne contribution japonaise de 280 mille dollars pour soutenir la résilience de...

Une contribution japonaise de 280 mille dollars pour soutenir la résilience de la chaine d’approvisionnement alimentaire en Tunisie

Le gouvernement japonais a contribué de 280 mille dollars au Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) pour soutenir la résilience de la chaîne d’approvisionnement alimentaire en Tunisie touchée par la pandémie de COVID-19 et aider à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition de 1 500 familles vulnérables vivant dans les zones rurales, a annoncé l’Ambassade du Japon à Tunis.

- Publicité-

Selon le centre d’information des Nations Unies de Tunis, le PAM travaille avec le gouvernement tunisien pour renforcer sa capacité à mettre en œuvre le Programme national d’alimentation scolaire dont l’approche multidimensionnelle favorise une nutrition saine et équilibrée grâce à la fourniture de produits locaux et soutient la résilience des communautés rurales bénéficiant de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

« Grâce cette contribution du Japon, le PAM distribuera des bons d’alimentation, à 7500 personnes, en complément du filet de sécurité des allocations sociales du gouvernement, en coordination avec le ministère des Affaires sociales. Cela permettra à 1 500 ménages (plus de 7 500 personnes) d’améliorer leur nutrition grâce à une alimentation saine et diversifiée ».

Le projet vise en outre à renforcer les chaînes d’approvisionnement alimentaire et d’urgence en Tunisie et devrait bénéficier directement à environ six ministères, dont au moins 60 membres du personnel ministériel, principalement par le biais de formations et d’études de marché et d’évaluation des besoins afin de soutenir des stratégies politiques fondées sur des données probantes.

«Cette contribution du Japon arrive au bon moment pour soutenir les efforts du gouvernement tunisien en faveur des populations touchées par le COVID-19», a déclaré Fatimata Sow-Sidibé, chef du bureau du PAM en Tunisie et au Maroc.

«Les bons alimentaires permettent de développer l’économie locale, en donnant aux bénéficiaires la liberté de choisir les produits alimentaires de leur choix, et de lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition.»

Les mesures sanitaires prises par le gouvernement pour faire face à la pandémie ont eu un impact socio-économique important sur les couches les plus vulnérables de la population. La fermeture des écoles a augmenté la vulnérabilité de 260 mille enfants, et indirectement de leurs familles.

Les populations des zones rurales reculées de Tunisie sont touchées par la perte des moyens de subsistance et de l’insécurité alimentaire suite aux restrictions de mouvement et aux difficultés d’importation et d’approvisionnement local. Les femmes rurales possédant de petite exploitation agricole ont été parmi les plus exposées aux vulnérabilités, allant de la détérioration des conditions de travail à la perte d’emploi.

2 Commentaires

  1. Merci pour les japonais. Merci pour le peuple parmi les plus raffiné et le plus réaliste de la terre.
    Son geste sous forme d’aide est très appréciable. Bien que la majorité des Tunisiens dignes de notre nationalité souffrent de cette situation imposée à eux et qui les place dans une position de demandeurs d’aumônes. Merci à tous nos vrais amis et futurs sincères partenaires. Le plus grand service qu’ils puissent nous rendre, est celui de nous aider à mieux utiliser nos énergies humaines et ce en :
    • Augmentant nos puissances intellectuelles par la bonne formation et la restauration continue de notre savoir et savoir-faire. La création de centres de recherches et d’innovations accessibles à tous quelques soient l’âge et les niveaux des diplôme reçus. Généraliser les atelier et espaces d’innovations permet d’alimenter les rêves pour un jour meilleur à façonner par soi-même. C’est une manière de préparer des générations actives qui n’attendent pas des autres des salaires fixes même sans rendre l’équivalent en service.
    • Apprenant à une bonne partie de nos concitoyens qui veulent nous commander et les insouciants de la valeur du temps à bien l’utiliser pour la création des richesses matérielles et immatérielles tout en profitant de la belle vie familiale et sociale.
    • Apprenant à nos décideurs sociaux, politiques et économiques à assainir leurs relations de coopération et de complémentarité en vue de mieux booster notre peuple et lui donner le gout de se surpasser pour résoudre ses problèmes de la façon la plus intelligente et la plus pacifique. En effet, ces facteurs et ces relations positives augmentent le rendement de l’énergie humaine investie pour la production des richesses en biens, services ainsi que du bonheur personnel, familial et social.

    Bien évidemment, notre énergie humaine à sauvegarder et à respecter, n’est autre que la multiplication de la puissance par le temps et par le rendement.
    Merci pour le peuple jusqu’à présent, parmi les plus intelligents, les plus travailleurs et les plus raffinés de la planète terre. Merci le JAPON.

  2. merci à toute aide et don venant des pays amis notre pays a un besoin urgent tellement la situation matérielle d’une partie de la population s’est dégradée depuis a révolution et ces nouveaux gouvernants ont affaibli le pays et ils ont rendu une frange de la société en dessous du seuil de la pauvreté .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,433SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles