24 C
Tunisie
lundi 10 août 2020
Accueil La UNE Une moisson aux trois quarts accomplie

Une moisson aux trois quarts accomplie

La présente saison de la moisson n’aurait pas fière allure, comparée à celle de l’année dernière. Il n’en demeure pas moins que son taux d’avancement a atteint, à fin juin 2020, 74% des superficies récoltées avec une récolte de 885 mille hectares (ha) sur une superficie totale plantée de 1 million et 160 mille ha. Au cours de la même période, 5,5 millions quintaux de céréales ont été collectés, contre 6,1 millions quintaux, au cours de l même période l’année 2019.

La Tunisie devrait produire 15,7 millions quintaux au cours de cette saison, contre une récolte record de 24 millions quintaux au cours de la saison précédente. Selon les prévisions, 7 millions quintaux de céréales seraient collectés contre 12,9 millions quintaux l’année dernière.
Le directeur général de la direction de la production agricole au ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche Abdelfattah Saïd , a souligné, dans une déclaration à TAP, que l’opération de la moisson a avancé, en juin, à une cadence intensive, exprimant son espoir que les conditions climatiques aideront à achever la récolte dans de bonnes conditions et à réduire autant que possible les dommages ou pertes de la récolte.

Sempiternels problèmes

Il a fait savoir que le stockage et le transport de la récolte se déroulent dans de bonnes conditions, niant qu’il y a eu des problèmes au niveau des centres de stockage, surtout avec une récolte modeste. Et de préciser que les superficies incendiées ont atteint 500 hectares, dont la plupart ont été carbonisées après la fin de la récolte.

Toutefois, a-t-il avancé, d’autres problèmes ont été relevés, tel que le retard d’octroi des primes de livraison aux agriculteurs, faisant savoir que le ministère de l’Agriculture avait contacté la Banque nationale agricole(BNA) pour qu’elle décaisse cette subvention immédiatement.

En ce qui concerne la qualité des céréales en dépit des conditions climatiques difficiles enregistrées avec le démarrage de la saison de la récolte(le manque de pluies et la propagation des maladies fongiques), le responsable a avancé que la qualité des céréales pour cette saison est moyenne en raison de la sécheresse et du manque d’engrais azotés, en plus des répercussions du confinement général décidé pour prévenir la propagation du coronavirus

150 mille ha de zones sinistrées

Sur un autre volet, Saïd a souligné que le déficit des précipitations conduira à l’enregistrement inévitable de dommages dans plusieurs zones de production et les classer comme zones sinistrées, tels que les Gouvernorats du Kef, Zaghouan, Siliana et certaines régions du gouvernorat de Béja. Selon les données préliminaires publiées par les commissariats régionaux au développement agricole, les superficies sinistrées ou endommagées sont estimées à 150 mille hectares.

Pour les dépenses de la moisson pour une période de plus d’un mois, elles ont atteint un chiffre d’environ 5 millions de dinars(MD) répartis en 3 MD pour la récolte et 2 MD entre la location d’engins, le transport et la main-d’œuvre.

Concernant les programmes d’achat de céréales par l’Etat, le responsable a affirmé que la moyenne des besoins annuels en céréales est de 28 millions quintaux y compris la collecte à l’échelle nationale, Et d’ajouter que 14 millions quintaux de céréales et blé tendre seront importés.

Il a, à cette occasion, rappelé qu’un appel d’offres international pour l’achat des céréales été lancé depuis mars 2020, faisant savoir que les prix mondiaux ont connu, au cours de ces derniers mois, une légère hausse en fonction de l’offre et de la demande et de la disponibilité de la production mondiale.

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,285FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,289SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles