Tags Posts tagged with "agressions"

agressions

par -
0

La violence dans les établissements scolaires n’a cessé de gagner de terrain en Tunisie : rackets, insultes, vols, menaces verbales et physiques, extorsion… On assiste très souvent à des scènes de violence très choquantes, effrayantes.

D’après les sociologues tunisiens, la violence dans le milieu scolaire est un phénomène complexe et on ignore toujours ses origines, mais il est certainement vrai que les scènes de violence chaotiques, d’agressions physiques et verbales tolérées sur les plateaux télévisés ou dans les émissions radiophoniques, diffusées quotidiennement sans se soucier de leur effet sur le comportement de l’élève, y sont pour beaucoup. Une stratégie de lutte contre ce fléau s’impose.

Des données rapportées, ce mercredi 5 octobre 2016, par le quotidien Al Chourouk font état de plus de 100 cas d’agression verbales et physiques quotidiennement dans les écoles tunisiennes. On compte également 9727 cas d’agression au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2015/2016.

Dans ce contexte, le ministère de l’Education a déposé 1100 plaintes auprès des autorités judiciaires tunisiennes suite à l’enregistrement d’agressions qui ont été commises par les élèves contre les enseignants et dans les établissements éducatifs, a annoncé la même source.

Les professionnels du secteur de l’Education ont appelé le gouvernement à mettre en œuvre une stratégie nationale pour faire reculer la violence dans les écoles du pays de façon significative et continue, a ajouté la même source.

Une stratégie de lutte contre ce fléau s’impose !

On a besoin vraiment, aujourd’hui, de solutions à l’intérieur des établissements scolaires comme à l’extérieur, et ce à travers l’implication des parents, de la société civile et des directions concernées afin de garantir aux élèves ainsi qu’aux enseignements les meilleures conditions pour éviter le risque d’exagération et de déviation du problème vers le pire.

La prévention et la lutte contre la violence dans les établissements scolaires doivent être une des missions prioritaires de la famille et de l’école !

par -
0

La Société des transports de Tunis (Transtu) a annoncé une nouvelle expérience : la mobilisation prochainement de plus de 120 agents spécialisés dans la protection des stations du métro léger et leurs environs. L’initiative vise à mettre un terme aux agressions, vols d’équipements et à réduire autant que possible le phénomène de resquille, rapporte ce vendredi 30 septembre 2016 le quotidien Al Sarih.

Cette mesure concerne également la SNCFT, a ajouté la même source.

par -
0

Les musulmans d’Allemagne sont montés au front ce jeudi 08 septembre pour dénoncer l’envolée des agressions islamophobes, un phénomène sans précédent. Une des organisations musulmanes les plus importantes du pays craint que le racisme se banalise dans la société allemande.

« Les attaques contre les mosquées se sont multipliées entre 2014 et 2015. Le nombre d’attaques contre les centres de réfugiés grimpe dans des proportions inédites. Même chose pour les agressions physiques et verbales contre les musulmans dans la rue. Sans parler des délits haineux sur internet », a déclaré le président du Conseil central des musulmans d’Allemagne (ZMD), Ayman Mazyek, dans le journal Die Welt.

Le responsable du ZMD lie ce fléau à l’angoisse provoquée par la politique migratoire de la chancelière Angela Merkel qui, selon lui, « méconnaît l’ancrage profond du ressentiment raciste » dans la société allemande.

Il a ajouté que la popularité croissante de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), un parti de la droite populiste qui vient, à la faveur des élections, de gagner des sièges dans un neuvième Parlement régional – l’Allemagne en a 16 –  contribue à « rendre le racisme tolérable en société ».
Ayman Mazyek a affirmé que la récente agitation autour du voile intégral, que le ministre conservateur de l’Intérieur a promis de freiner, « ne sert finalement que l’AfD », avant de lâcher que « les extrémistes musulmans comme non musulmans soufflent sur les braises pour diviser la société ».

Pour rappel, Mme Merkel avait alerté hier mercredi, devant les parlementaires, contre l’inclination des grands partis vers les solutions extrêmes de l’AfD. Elle a invité la classe politique à mettre en exergue « les nombreux exemples d’intégration réussie » et les « forces » de l’Allemagne, dont l’économie « se porte bien ».

par -
0

Le nombre des agressions contre les journalistes a diminué en Tunisie pour atteindre une moyenne de 6 agressions par mois. Les plaintes déposées par les journalistes à ce sujet ont aussi régressé, a indiqué le centre de Tunis pour la liberté de la presse dans un communiqué.

La majorité des dépassements a été enregistrée durant les festivals où des journalistes avaient été interdits de travailler notamment à Djerba et Bizerte. C’est ainsi que le centre a appelé le ministère de l’Intérieur à ouvrir une enquête officielle sur l’affaire.

par -
0
Pas de nouveau quant à la position du Front Populaire. Plusieurs leaders du Front Populaire (FP) se sont exprimés

Le Front populaire (FP) a fermement condamné, mardi, les agressions commises contre les étudiants fichés par la police. Il s’agit, selon le FP d’une « escalade répressive et méthodique » contre les mouvements sociaux à travers tout le pays.
Dans un communiqué, la formation politique dénonce aussi l’agression du député Ammar Amroussia et les menaces de prison adressées par un cadre sécuritaire au député Jilani Hammami.
Par ailleurs, le FP a appelé à abandonner les poursuites contre les personnes fichées par la police, à enquêter sur ces agressions et à cesser toute forme de répression des mouvements sociaux.
Pour rappel, la police est intervenue, samedi dernier, pour rétablir la circulation du métro au niveau de l’Avenue Bourguiba, bloquée par des dizaines de sans-emplois et d’étudiants fichés par la police qui manifestaient pour l’emploi.

TAP

par -
0

Les cours ont été suspendus, ce mercredi 19 janvier 2016, dans 31 écoles primaires dans la délégation de Gafsa Sud après que le corps enseignant (instituteurs et administrations) a observé une grève en signe de protestation contre les agressions dont certains de leurs collègues  ont été victimes à l’école Omar Ben Slimane à Gafsa il y a trois jours.

Cette grève intervient après un appel lancé dans ce sens par le syndicat régional de l’enseignement de base de Gafsa pour  mettre fin aux agressions répétées contre les institutions éducatives, rapporte Mosaïque Fm.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE