Tags Posts tagged with "autoroute"

autoroute

par -
0

Cela se passe à l’autoroute A4 entre Tunis et Bizerte, précisément à la station de péage d’El Alia. Le propriétaire d’une société de transport terrestre a décidé de s’approprier le parking de la station de péage pour y héberger sa flotte, mettre en vente quelques véhicules et remorques, ou encore faire ses travaux d’entretien.

Et comme cela ne suffisait pas, le monsieur se permet même d’utiliser les blocs en plastiques de la société Tunisie Autoroutes pour fermer l’accès à « son » parking pendant la nuit.

Cela se passe sous les yeux bienveillants des agents de Tunisie Autoroutes, et parfois ceux de la Garde Nationale.

Contactés, les agents de la station ont tout simplement répondu qu’ils avaient averti le propriétaire des camions qui leur aurait répondu que ça fait des années qu’il les place là bas et qu’il n’est pas question qu’il soit privé de ce refuge spacieux et sûr pour ses engins…

De peur ou peut-être par négligence, les agents de Tunisie Autoroutes ont tout simplement abandonné l’affaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

par -
0

Un bus transportant des touristes s’est renversé, jeudi, sur l’autoroute Tunis-Sousse à un kilomètre de l’entrée nord de Hammamet, faisant un mort et onze blessés, selon un premier bilan, signale le gouverneur de Nabeul, Samir Rouihem, à l’agence TAP.
L’accident est survenu vers 17 heures, indique le gouverneur précisant que deux voitures ont effectué un dépassement dangereux causant le dérapage d’un bus de touristes et son renversement sur le bas-côté. L’un des passages des deux voitures est mort sur le coup et onze personnes de plusieurs nationalités ont été blessées. Le bus transportait 26 touristes notamment des Russes de retour à Hammamet après une excursion à Tunis.
Les blessés ont été transportés à l’hôpital régional de Grombalia (gouvernorat de Nabeul). Cinq cas (3 Russes, 1 Libanais, 1 Irakien) devaient être mis sous observation médicale, signale Rouihem.

par -
0

L’autoroute Sfax-Gabes sera opérationnelle d’ici fin 2016 et ce, suite à la résolution de tous les problèmes entravant son achèvement dans les délais. Dans une déclaration accordée à Africanmanager, le PDG de « Tunisie Autoroutes », Ahmed Elkamel, a indiqué que les travaux, qui ont démarré en mars 2010, avancent de façon considérable.

Il a par ailleurs rappelé que ce projet, dont le cout est estimé à 817 millions de dinars, s’étend sur 155 kilomètres et porte sur la réalisation de 5 échangeurs, 10 grands ponts, 71 autres ponts, 195 ouvrages hydrauliques, 6 aires de repos et 5 stations de péage.

par -
0

Les autorités régionales à Gabès sont parvenues à la résolution du litige foncier relatif au parcours du projet de l’autoroute Gabès-Sfax, du côté ouest de Gabès.
Les travaux ont repris à ce niveau après une suspension de plusieurs mois.
Auparavant, les travaux de construction de l’autoroute sur le site de Oudhref près de la carrière de sable ont repris après un accord entre les autorités régionales et le propriétaire de la carrière.
Des efforts intenses sont, actuellement, déployés pour parachever ces travaux cet été comme prévu.

par -
0

La société Tunisie autoroutes a annoncé que les travaux relatifs au changement et à l’installation des glissières de sécurité sur les abords de l’autoroute Hammam-lif- Hammamet démarreront lundi 30 mai 2016, selon un communiqué publié vendredi par le ministère de l’Equipement.

La société a appelé les utilisateurs de l’autoroute à faire preuve de prudence, à éviter le stationnement sur les plates bandes, sauf dans les cas urgents, et à respecter les signalisations pour assurer leur sécurité.

par -
0

Les travaux de renforcement de l’autoroute n°1 Hammam Lif-Msaken au niveau du point kilométrique 74, ont démarré le 16 Mai et se poursuivront jusqu’au 30 courant, a annoncé mardi, dans un communiqué la société Tunisie autoroutes.
La société a appelé tous les usagers de la route n°1 à faire preuve de vigilance et à respecter la distance de sécurité au niveau du chantier au point kilométrique n°74 dans les deux sens.

TAP

par -
0

Le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui, a affirmé que l’autoroute Sfax/Gabès, dont les travaux ont enregistré un taux d’avancement de 81%, devra entrer en exploitation, au cours de cet été. Dans un communiqué publié, lundi, en marge d’une séance de travail consacrée au suivi de l’état d’avancement du projet, le ministère a précisé que 80% des problèmes fonciers ont été résolus.
Au cours de la même réunion, les participants ont passé en revue les problèmes techniques qui freinent l’avancement du projet, notamment, les questions foncières au niveau des phases 3 et 8.
Le projet est réalisé par la société SOMATRA spécialisée dans l’infrastructure au profit de la société Tunisie

TAP

par -
0

Dans une déclaration accordée ce mardi 9 février à Mosaique fm, le chargé de communication à la Garde Nationale, Colonel major Khelifa Chibani a annoncé le retour du trafic au niveau de l’autoroute Sfax-Sousse.
Le retour du trafic a eu lieu après le mouvement de protestation observé par les habitants de la délégation d’El Hencha qui ont bloqué la route. Ce mouvement vient en signe de protestation contre la multiplication du nombre d’accidents notamment au niveau du croisement du chemin de fer avec la route reliant Sousse à El Hencha.

par -
0
La société tunisienne Soroubat

La société tunisienne  »Soroubat », spécialisé dans le bâtiment et les travaux publics, vient de terminer la réalisation d’une nouvelle autoroute au Burkina Faso. Cette nouvelle autoroute a été inaugurée, récemment, au Burkina Faso, a annoncé le ministère de l’Equipement et de l’Environnement. Les travaux de réalisation de cette autoroute, d’une longueur de 143 kilomètres et qui devra relier la ville Dedougou (frontière du Mali) à la ville burkinabaise de Nouna, ont démarré en janvier 2012, moyennant un financement américain de l’ordre de 194 millions de dollars.

Le ministre de l’Equipement, de l’Environnement et du Développement, Mohamed Hédi Larbi, qui avait co-inauguré cette autoroute aux côtés du ministre burkinabé, Blaise Compaoré, a mis l’accent sur la qualité de ce projet qui vise à désenclaver des régions intérieures du Burkina Faso, à renforcer les télécommunications dans le pays et ses échanges avec le Mali. Pour sa part, Jean Bertin Ouédraogo, ministre burkinabé des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, s’est félicité des efforts déployés par la partie tunisienne et de « sa persévérance à achever ce projet dans les meilleurs délais ».

par -
0
Après une suspension d’une année

Après une suspension d’une année, le chantier du projet de la liaison routière entre la nationale1 et l’autoroute A1 via Borj Cedria, a repris, ces derniers jours, avec de grands travaux de terrassement.

Les problèmes d’ordre foncier, cause principale de l’arrêt du chantier, étant réglés suite aux efforts déployés conjointent par les services compétents relevant du ministère de l’Equipement, de la direction régionale de l’Equipement et du gouvernorat de Ben Arous, les entreprises de B.T.P en charge de l’exécution du projet se sont engagées à prendre toutes les dispositions nécessaires pour la reprise du chantier.

Le projet financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) à raison de 33 millions de dinars, consiste à réaliser une liaison express de 8 km en 2 fois 2 voies sur l’itinéraire d’une piste déjà existante communément appelée (la route des allemands) pour relier la route nationale1 au niveau de BorjCedria à l’autoroute Tunis-Hammamet avant la gare de péage de Mornag dans le sens de Tunis.

Le projet comprend un premier diffuseur au niveau de l’intersection nationale 1 /route régionale26 qui assure le franchissement des deux voies ferrées et évite les conflits de circulation dans tous les sens : Sousse, Tunis, A1, Soliman et la cité Erryadh à Borj Cedria.

Un deuxième échangeur complet est prévu au niveau de l’autoroute, de la régionale34 et la gare de péage projetée dans la sortie de l’autoroute vers la cité Erryadh.

Le tracé en plan de la route se situe dans une zone forestière caractérisée par une relief très accidenté et dans laquelle se trouvent plusieurs oueds et cours d’eaux, c’est la raison pour laquelle le nombre des ouvrages hydrauliques est très important (31 ouvrages).

Le nombre des ouvrages d’art (ponts) est au nombre de 6 dont le principal sera construit sur le canal Medjerda.

Outre la réalisation de deux giratoires sur les régionales36 et 34 et une gare de péage à la sortie de l’autoroute vers Borj Cedria, le projet comporte un réseau de drainage des eaux pluviales ainsi que l’éclairage public.

L’impact du projet s’étend sur toute la banlieue sud de la capitale, Tunis, pour les déplacements locaux (marché de gros, zones industrielles ….) pour les déplacements de transit (Tous les déplacements quotidiens venant de Tunis ou du Cap Bon), ce carrefour est un point de passage stratégique du point de vue socio-économique pour la zone sud de la capitale.

 

par -
0
La grève que les  agents de péage de la Société Tunisie-autoroute

La grève que les agents de péage de la Société Tunisie-autoroute devaient observer les 29, 30 et 31 mars courant a été reportée au 7, 8 et 9 mai prochain.

Cette décision a été prise lors d’une séance de réconciliation tenue, vendredi soir, au siège du ministère des Affaires sociales, entre des représentants du ministère de l’Equipement, de la Société Tunisie-autoroute et de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), indique le ministère des Affaires sociales dans un communiqué.

Les participants ont convenu de la révision de la classification professionnelle de certains agents de même qu’ils ont décidé de se retrouver pour une deuxième séance de réconciliation le 1er avril prochain pour l’examen d’autres points professionnels, précise-t-on de même source.

Les agents de la station de péage de Mornag (au niveau de l’autoroute Tunis-Hammamet) avaient observé le 14 mars dernier une grève en signe de protestation contre la non- satisfaction de leurs revendications.

par -
0
Les stations de péages de la société tunisienne des autoroutes ont observé samedi matin 5 septembre une grève de deux heures

Les stations de péages de la société tunisienne des autoroutes ont observé samedi matin 5 septembre une grève de deux heures, pour faire passer des revendications professionnelles. Après quoi ils ont repris leur travail.

Il est à rappeler que les usagers de l’autoroute ont été surpris de découvrir que les stations de péage étaient vides et qu’ils pouvaient passer sans payer.

Cette grève qui est générale et touche toutes les stations, n’a pas été annoncée à l’opinion publique.

par -
0
Les forces de l’ordre sont parvenues à rétablir la circulation sur l’autoroute reliant la capitale à la banlieue sud au niveau de Ben Arous

Les forces de l’ordre sont parvenues à rétablir la circulation sur l’autoroute reliant la capitale à la banlieue sud au niveau de Ben Arous, coupée par les riverains de la cité Ennour et Kabaria qui  y ont déversé des amas de pierres, provoquant un embouteillage monstre.
Selon Al Jarida , ce mouvement trouve ses raisons dans la décision de l’évacuation de terrains appartenant à l’Etat , les coupures répétées de l’électricité , et l’entassement des immondices et des déchets ménagers dans les deux localités.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le dernier classement GFCI 20 (Global Financial Centers Index) contient une bonne surprise pour le Maroc. Casablanca Finance City (CFC), en un temps presque...

SPORT