Tags Posts tagged with "martyrs"

martyrs

par -

Les différentes unités sécuritaires à la ville de Sidi Bouzid ont commémoré aujourd’hui, dimanche 23 octobre 2016, l’attaque terroriste de Sidi Ali Ben Aoun qui a coûté la vie à 6 agents de la Garde nationale, rapporte Mosaïque Fm.

Les martyrs de la Garde nationale ont été tués lors d’un échange de tirs avec un groupe de terroristes cachés dans une maison de la région.

par -
Lundi 17 février 2014 vers 13h les martyrs tués dans l’embuscade de Jendouba seront enterrés en présence de 4 ministres. Les institutions éducatives de la région seront en grève

Parmi les privilèges prévus par le projet de loi sur la prise en charge des enfants des martyrs des forces de sécurité intérieure, de l’Armée et de la Douane, l’octroi de la carte « enfant de martyr ».
Approuvé en Conseil des ministres le 31 août 2016, le projet qui concerne les moins de 21 ans, propose, également, la gratuité des transports et des soins publics, ainsi que l’exemption des frais d’inscription dans les établissements scolaires publics.
Il s’agit, aussi, de l’allocation d’une bourse mensuelle aux enfants des martyrs et l’octroi d’aides en espèce à l’occasion des fêtes religieuses et de la rentrée scolaire.
Depuis la révolution, soixante sept militaires ont trouvé la mort lors d’affrontements avec des groupes terroristes ou d’attaques terroristes, contre 57 agents de sécurité répartis entre Gardes nationaux (33), police (12) et Garde présidentielle (12).
Deux douaniers ont également perdu la vie dans des attaques terroristes.

Des milliers de personnes ont assisté mardi à Fernana, dans le gouvernorat de Jendouba, aux funérailles des deux martyrs de l’armée nationale, le soldat ADL Montasser Boulahmi (23 ans) et le caporal Moetez Khemissi (21) qui ont été inhumés respectivement dans le cimetière Zaaroura de la localité de Argoub Rihane et le cimetière Khedheiria de la localité de Ain Baya.
Les deux soldats ont été tués lundi au Mont Semmama, gouvernorat de Kasserine, dans une embuscade tendue par un groupe terroriste sur une route à proximité du mont.
Ibrahim Boulahmi, père du marty Montasser, et Sebti Khamissi, père du martyr Moetez, se sont déclarés fiers de voir leurs fils tomber en martyrs et disposés à se sacrifier pour la patrie pour lutter contre toutes les formes du terrorisme qui menace l’avenir du pays. Ils ont appelé le gouvernement à leur « prêter main forte et à les aider à atténuer la pauvreté qu’is vivent depuis des années ».
Le ministre des affaires sociales, Mohamed Trabelsi, qui a présenté ses condoléances aux parents des deux martyrs, a indiqué à cet égard à l’agence TAP que l’examen des lois garantissant les droits des martyrs de l’armée et des forces de sécurité sera en tête de l’ordre du jour du premier conseil ministériel qui sera présidé mercredi par le nouveau chef du gouvernement Youssef Chahed.
« La Tunisie s’opposera fermement au terrorisme et la présence de milliers de Tunisiens pour accompagner les deux martyrs à leurs dernières demeures ainsi que leur soutien aux forces armées et de la sécurité attestent que le terrorisme n’a pas de place en Tunisie et que la solidarité citoyenne et l’appui populaire aux forces des deux institutions sont la clé de la victoire contre le terrorisme qui vise à porter atteint à la sécurité du pays et aux Tunisiens », a souligné le ministre.

par -

L’identité des soldats de l’Armée Nationale tombés en martyr dans l’attaque terroriste qui a eu lieu ce lundi 29 août 2016 à jbel Sammema au gouvernorat de Kasserine a été identifiée. Ce sont :

Le caporal-chef Amen Thamri originaire de Bizerte
Le soldat de première classe Moataz Khemissi originaire de Jendouba
Le soldat de première classe Montassar Boulahmi originaire de Jenbouba

par -

Le retard affiché dans la publication des deux listes des martyrs et blessés de la révolution continue de susciter la polémique et de provoquer la colère des familles. Une telle situation les a poussées à réagir et à choisir la voie de la protestation pour dénoncer ces pratiques et exiger l’accélération des procédures.

Partant de cette idée, un sit-in sera observé ce samedi 23 juillet 2016 par les familles des martyrs et blessés de la Révolution devant le théâtre municipal pour dénoncer ces pratiques et exiger la publication des deux listes dans le Journal officiel de la République tunisienne (JORT).

De même, une rencontre avec la presse sera organisée par plusieurs associations au siège du Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDS) pour excercer une pression sur les autorités…

Un engagement gouvernemental

Cette polémique a poussé Africanmanager à contacter l’instance générale des martyrs et blessés de la Révolution pour avoir des précisions sur cette question. Majdouline Cherni, au nom de ladite instance, a assuré que son département s’engage à accélérer les procédures afin d’assurer l’élaboration et la publication de la liste définitive des blessés et martyrs de la révolution.

Contacté par notre journal, la responsable a ajouté qu’un effort accru se déploie actuellement et ce, en coordination avec la Haute Instance des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour gagner ce chalenge.

« Plusieurs séances de travail ont eu lieu avec Tawfik Bouderbala, président de la haute instance des droits de l’homme et des libertés fondamentales de manière à accélérer l’achèvement de ce dossier», a dit Cherni.

Ce travail sera couronné par la publication d’un rapport qui va contenir toutes les statistiques et les normes fixées pour l’élaboration des deux listes en question.

Toujours selon la même source, ce rapport une fois élaboré, sera présenté par la Haute Instance des droits de l’homme et des libertés fondamentales aux trois présidents.

Mais qu’en est-il du retard affiché ? C’est simple, a répondu Majdouline Cherni, faisant savoir qu’il s’agit d’un travail délicat, d’autant plus que la commission des martyrs et blessés de la Révolution relevant de la Haute instance des droits de l’Homme et des libertés fondamentales étudie actuellement 8 mille dossiers parmi 26 mille qui ont été présentés en 2013.

Des dossiers frauduleux devant la justice…

« C’est un travail dur et sensible et il est important de souligner que la Haute Instance des droits de l’homme a découvert plusieurs dossiers frauduleux et contenant des documents falsifiés, qui seront par la suite transférés à la justice », a dit Majdouline Cherni, avant de rappeler que ladite instance est la seule partie habilitée à publier la liste définitive des blessés.

La responsable s’est par ailleurs montrée optimiste quant à la finalisation de ce travail dans les plus brefs délais, surtout que la commission en question a réussi à examiner les dossiers de 22 gouvernorats sur l’ensemble des 24.

Pour la liste des martyrs, déjà remise en décembre 2015 aux trois présidences, elle ne peut être publiée qu’une fois la liste des martyrs établie.

Sur un autre plan, la présidente de l’Instance nationale des martyrs et blessés de la révolution a souligné que 90% des familles des martyrs et blessés de la révolution ont bénéficié d’indemnisations et ce, conformément à l’article 95.

S’agissant de l’exécution des verdicts judiciaires, elle a souligné que le processus a été entamé depuis la fin de 2014 et se poursuit jusqu’à ce jour. Chiffre à l’appui, elle a fait savoir que plus de 26 millions de dinars ont été décaissés seulement à Kasserine et dans le Grand Tunis.

Bouderbela fait la sourde oreille

Face à ce climat de tension, on a essayé de contacter le président de la Haute Instance des droits de l’homme et des libertés fondamentales, Tawfik Bouderbela dans le but de s’assurer de l’avancement de ce dossier. Mais voilà, le responsable est aux abonnés absents !

par -

90% des familles des martyrs et blessés de la révolution ont bénéficié d’indemnisations et ce, conformément à l’article 95. C’est ce qu’a annoncé la présidente de l’Instance nationale des martyrs et blessés de la révolution, Majdouline Cherni.
S’agissant de l’exécution des verdicts judiciaires, elle a souligné lors d’un entretien avec Africanmanager que le processus a été entamé depuis la fin de 2014 et se poursuit jusqu’à ce jour.
Chiffre à l’appui, elle a fait savoir que plus de 26 millions de dinars ont été décaissés seulement à Kasserine et dans le Grand Tunis.

par -

L’Instance générale des martyrs et blessés de la Révolution et des actes terroristes œuvre, en coordination avec la Haute instance des droits de l’Homme, à accélérer la fin de l’étude des dossiers et l’élaboration de la liste définitive des blessés et martyrs de la Révolution, a indiqué Majdouline Cherni, présidente de l’instance.
La haute instance des droits de l’Homme est la seule partie habilitée à étudier les dossiers et à élaborer la liste définitive, a-t-elle déclaré, mercredi, à l’agence TAP.
La présidente de l’instance a rappelé que 26 mille dossiers au moins ont été présentés en 2013 dont 8 mille transférés, pour étude, à la commission des martyrs et blessés de la Révolution relevant de la Haute instance des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.
Un rapport détaillé sera rédigé à cet effet à l’issue des travaux de la commission afin de fournir les statistiques et les normes fixées, a-t-elle affirmé, précisant que les dossiers frauduleux et contenant des documents falsifiés seront transférés à la justice.
La commission a déjà examiné les dossiers de 22 gouvernorats sur 24 concernant les blessés, a-t-elle indiqué, précisant que la liste des martyrs remise en décembre 2015 aux trois présidences a été définitivement établie.
Majdouline Cherni a, par ailleurs, fait savoir que les familles des martyrs et blessés du Grand Tunis et de Kasserine ont bénéficié en 2015 et 2016 des indemnisations. Il s’agit d’environ 1000 bénéficiaires et de 26 millions de dinars à peu près, a-t-elle précisé.
L’Instance générale des martyrs et blessés de la Révolution œuvre à améliorer les services et à simplifier les procédures pour les familles, a souligné la présidente de l’instance, ajoutant que celle-ci met tout en œuvre pour parachever le dossier, notamment à travers la coordination avec les ministères et les structures y afférant.
A noter que les familles des martyrs et blessés de la Révolution entameront, samedi prochain, un sit-in devant le théâtre municipal pour dénoncer le retard observé dans la publication de la liste officielle et d’en réclamer la parution dans le Journal officiel de la République tunisienne (JORT).

par -

Le ministre de l’Intérieur Hédi Majdoub a inauguré, mercredi, à l’entrée de la ville de Béjà du côté de Jendouba, une plaque commémorative pour les martyrs de la sécurité et de l’Armée à Béja. L’inauguration a eu lieu en présence d’un nombre importants de sécuritaires et de militaires ainsi que des proches des martyrs.
Les noms de l’agent Mohamed Toujani, le sergent-chef Lotfi Aouadi, le sergent Alaa Amri, le lieutenant Atef Jabri et le sergent Néji Hammami sont gravés sur la plaque commémorative qui comporte un hommage à tous les héros de la nation dans leur lutte contre le terrorisme.
A cette occasion, le ministre a affirmé la détermination de la Tunisie à éradiquer le terrorisme, en comptant sur ses forces sécuritaires et militaires ainsi que sur la collaboration des citoyens.
Il a mis en avant tout le respect que le pays voue à ses martyrs.
Sur un tout autre plan, Hedi Mejdoub a qualifié, dans une déclaration à l’agence TAP de  » mesure ordinaire  » la décision de proroger l’état d’urgence.
Il s’est félicité du niveau de promptitude des militaires et des forces de sécurité, assurant que
toutes les mesures ont été prises pour prévenir toute menace terroriste, particulièrement durant le mois de Ramadan.

par -

Le bureau de l’Assemblée des Représentants du peuple (ARP) a examiné, vendredi, la demande présentée par certains députés concernant l’organisation, le 16 juin courant, d’un débat avec les ministres de la Justice et de l’Intérieur sur les dossiers des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi.

Présidé par Mohamed Ennaceur, président de l’ARP, le bureau a également examiné le calendrier de travail de l’Assemblée durant le mois de juin, dont la programmation des réunions des commissions, du bureau et de la conférence des présidents des commissions ainsi que les séances plénières.

La réunion a en outre, porté sur le programme de travail de l’ARP au cours de la semaine prochaine notamment, la séance plénière prévue mardi 14 juin, laquelle sera consacrée à l’examen du projet de loi amendant et complétant la loi organique numéro 16 de l’année 2014 relative aux élections et au référendum.

Au terme de cette réunion, le bureau de l’ARP a décidé de transmettre les questions adressées par les députés aux ministres des Affaires Etrangères, des Finances et du Transport.

par -
Le ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unies

Des aides alimentaires ont été accordées par les Emirats Arabes Unis à mille familles de martyrs de la Révolution et du terrorisme en Tunisie, à l’occasion du mois saint de Ramadan.
Une cérémonie a été organisée, mercredi, en présence de l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis à Tunis, Salem Issa Khatam Alzoabi, et la présidente de l’Instance générale des martyrs et des blessés de la révolution et des opérations terroristes, Majdouline Cherni.
Dans une déclaration aux médias, l’ambassadeur émirati a indiqué que ces aides s’inscrivent dans le cadre des actions humanitaires de la fondation Khalifa Bin Zayed Al Nahyan pour le mois de Ramadan.
Majdouline Cherni a, pour sa part, souligné que les aides entrent dans le cadre du renforcement des relations fraternelles entre les Emirats Arabes Unis et la Tunisie, ajoutant que ce geste symbolique est une forme de reconnaissance pour le sacrifice des martyrs de la révolution et du terrorisme.
Stockées dans l’entrepôt de l’Union tunisienne de solidarité sociale (UTSS) à El-Aouina (Tunis), les aides en nature incluant notamment des paquets de lait, des pâtes, des boites de tomates et de thon en conserve, de l’huile, du sucre et de la farine, seront distribuées aux familles concernées par le ministère des affaires sociales et l’UTSS.

par -

Abdellatif Missaoui, le gouverneur de Ben Arous a affirmé dans une déclaration ce vendredi 27 mai 2016 à African Manager que les clés de deux nouveaux logements seront remis aujourd’hui vendredi 27 mai 2016 aux familles des martyrs des institutions sécuritaires et militaires.

Le gouverneur a par ailleurs ajouté que ces logements se trouvent dans le cité El Miziene à Mornag.

L’évènement se déroulera en la présence du ministre de l’Équipement, Mohamed Salah Arfaoui, le ministre de la Défense, Farhat Horchani ainsi que celui de l’Intérieur, Hédi Mejdoub.

par -

Dans une interview accordée ce jeudi 19 mai à Africanmanager, Majdouline Cherni, présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes a déclaré que la liste définitive des personnes tombées en martyrs durant les évènements de la révolution est prête.
Elle a dans ce cadre souligné que l’Instance est en train de finaliser les procédures administratives et les consultations sociales nécessaires en vue de la publication de cette liste qui  » n’a pas été actualisée depuis 2011 », a-t-elle expliqué.
Elle a par ailleurs rappelé que cette liste a été présentée aux trois présidents en attendant sa publication au Journal Officiel de la République tunisienne (JORT).

par -
Des familles de martyrs ont exprimé

Majdouline Cherni, présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes a déclaré que tous les jugements judiciaires militaires ont été exécutés en ce qui concerne l’indemnisation au profit des familles de martyrs et blessés de la révolution.
Dans une interview exclusive accordée ce jeudi 19 mai à Africanmanager, elle a précisé que ces jugements ont concerné le gouvernorat de Kasserine et ceux du Grand Tunis.
Elle a par ailleurs noté que 25 millions ont été décaissés entre 2015 et 2016 au profit des ayants-droit.

par -

Quatre agents de la Garde Nationale sont tombés tragiquement en martyrs,  mercredi après-midi, dans l’accomplissement de leur devoir sacré, dans une confrontation avec des groupes armés , dans la région de Maouna à Tataouine.

Le ministère de l’Intérieur a précisé que les quatre agents , dont les noms suivent,  sont morts lorsque l’un des terroristes retranchés a activé sa ceinture explosives.

Le lieutenant Khaled Eltifi, originaire de Kasserine
Le sergent premier Islem Zouari, originaire du Kef
Le lieutenant Khalifa Dhaoui, originaire de Gabès
Le lieutenant Nidhal Trabelsi, originaire de Béja

par -

La chambre criminelle auprès du tribunal de première instance de Tunis a condamné le père du terroriste, Kamel Gadhgadhi à un an de prison pour glorification du terrorisme, rapporte Mosaïque Fm.

Le père de Kamel Gadhgadhi avait inscrit le mort « martyr » sur la pierre tombale marquant la tombe de son fils, installée au cimetière de Sidi Arbi à Oued Mliz.

Rappelons que Kamel Gadhgadhi est le principal accusé dans l’affaire d’assassinat du martyr Chokri Belaïd.

par -

Dans une déclaration accordée à Africanmaager, la présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution, Majdouline Cherni, a indiqué que  » la liste des martyrs de la révolution est enfin prête ».

Elle a dans ce cadre précisé que cette liste a été transférée aux trois présidents de la Tunisie et ce, en attendant sa publication dans le Journal Officiel Tunisien (JORT).

par -

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi  est arrivé samedi matin à Ben Guerdane pour commémorer les martyrs de l’attaque terroriste. Il s’est rendu à cet effet au carré des martyrs pour se  recueillir sur la mémoire de ceux tombés en martyrs lors de l’opération terroriste.

Ila mis l’accent sur l’intégrité du territoire tunisien, affirmant que « Ben Guerdane est la capitale de la Tunisie » dans un message destiné à ceux qu’il a qualifiés de « pêcheurs en eau trouble ».

Il a d’autre part affirmé que tous les projets programmés pour la région vont commencer à être mis en œuvre cette année.

par -

La liste définitive des personnes tombées en martyrs durant les évènements de la révolution ayant mis fin au régime de Ben Ali est prête, a affirmé vendredi Majdouline Cherni, présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes.

La liste des blessés dans 21 gouvernorats est également prête, a-t-elle indiqué.

La liste a été présentée aux trois présidents (président de la République, chef du gouvernement et président de l’Assemblée des représentants du peuple) en attendant sa publication dans le Journal officiel de la République tunisienne (Jort), apprend-on de même source.

Selon Cherni, environ 90 pc des familles des victimes et des blessés de la révolution identifiés entre 2011 et 2012 ont reçu des compensations sous forme d’indemnités financières, de recrutements dans la fonction publique, de cartes de transport et de soins gratuits.

par -

Dans une déclaration exclusive accordée ce vendredi à Africanmanager, Majdouline Cherni,  présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes a annoncé que « la commission d’indemnisation pour actes terroristes contre les sécuritaires et les militaires va être compétente aussi pour les victimes civiles ».

A l’occasion d’une visite qu’elle effectue actuellement à Ben Guerdane, elle a indiqué  que ladite commission examinera prochainement le dossier de dédommagement de  12 personnes tombées en martyrs lors de l’attaque terroriste de Ben Guerdane, le 7 mars dernier.

Interrogé sur le type d’indemnisation, elle a fait remarquer que les familles de martyrs vont bénéficier d’une indemnité de l’ordre de 40 mille dinars. A cela s’ajoute le recrutement de l’un des membres de ces familles dans la fonction publique outre le bénéfice d’un logement social.

Pour les blessés, elle a ajouté qu’ils bénéficieront d’une indemnisation variant entre 4 et 10 mille dinars avec la gratuité du transport.

Majdouline Cherni a par ailleurs noté qu’une réunion aura lieu cet après midi avec les familles des martyrs et les blessés  pour donner plus des détails sur cette question.

par -

Des statues de militaires qui se sont tombés en martyrs  lors des opérations terroristes en Tunisie, seront bientôt érigées Place de la Kasbah. Un appel d’offres a été lancé à cet effet, a déclaré, ce mardi 5 avril 2016,  Farhat Horchani, ministre de la Défense nationale, lors de la séance plénière organisée à l’ARP  et  consacrée à l’examen d’un projet de loi portant sur « la création d’une mutuelle des agents du ministère de la Défense nationale.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT