21 C
Tunisie
dimanche 25 octobre 2020
Accueil Afrique Sénégal : La rébellion condamne le carnage au sud et donne des...

Sénégal : La rébellion condamne le carnage au sud et donne des pistes

Alors que tout le monde pointe du doigt la rébellion indépendantiste de la Casamance suite à « la mort de treize jeunes hommes, dont dix par balle, deux par arme blanche et un brûlé« , elle affirme ce lundi 08 janvier 2018, à travers un communiqué rapporté par l’AFP, qu’elle n’y est pour rien et qu’elle « condamne fermement cet acte« . Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), qui combat depuis 1982 pour l’indépendance de cette région verte du sud du pays, demande « aux autorités sénégalaises d’orienter leurs enquêtes vers » des cadres administratifs et militaires locaux « à la tête d’un vaste réseau de coupe clandestine et de vente illicite du bois de teck« , d’après le texte.

- Publicité-

Pour la rébellion, le carnage de samedi dans une forêt près de Ziguinchor, la principale ville de la zone, est le produit d’un bras de fer entre des scieries locales, dont la « forte concurrence a fini par instaurer une atmosphère d’animosité entre les employés« .

Par ailleurs le communiqué indique que « le MFDC continue dans sa dynamique d’ouverture au dialogue en faveur d’une issue heureuse au conflit casamançais« . Le mouvement « ne se laissera pas distraire ni désorienter par les fossoyeurs de la paix » et des acteurs locaux « qui ne visent rien d’autre que de casser la dynamique de paix afin de pouvoir mieux vivre du conflit« , ajoute-t-il.

Un chef local de la rébellion, Oumar Ampaye Bodian, a également qualifié ce massacre, sur la radio privée Sud FM,  d' »acte odieux (qui) ne peut rester impuni au moment où le président de la République a tendu la main« . « Nous restons déterminés » dans la quête de la paix parce que « la question de la Casamance doit être réglée autour d’une table« , a-t-il poursuivi.

A noter que l’armée sénégalaise a été dépêchée sur les lieux pour mettre la main sur les assassins et que le chef de l’Etat, Macky Sall, a décrété un deuil national de deux jours, à partir de ce lundi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,333SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles