AccueilMondeSyrie : 30 civils meurent à Alep suite à une frappe attribuée...

Syrie : 30 civils meurent à Alep suite à une frappe attribuée au régime

Alep, au nord de la Syrie, est toujours sous un déluge de bombes depuis la fin de la trêve éphémère, à peine une semaine. Près de 30 civils ont trouvé la mort hier vendredi 24 septembre suite à un bombardement, a indiqué l’Observatoire syrien pour les droits de l’Homme (OSDH). D’après lui, cette attaque est le fait d’avions russes et syriens, qui auraient délibérément visé plusieurs districts dans la partie orientale de la ville d’Alep, occupée par les rebelles.

L’attaque s’est produite un jour après que le ministère syrien de la Défense a fait savoir qu’une nouvelle offensive sera lancée sur les parties contrôlées par les rebelles dans l’est d’Alep. Dans la foulée, il a invité les civils à s’éloigner des positions tenues par des groupes rebelles. Ce qui fait donc du régime syrien, et de son allié russe, les coupables désignés dans le carnage d’hier.

Une source a confié à l’agence de presse chinoise Xinhua que la cellule du renseignement politique à Alep a appelé les civils dans l’est de la ville à se déplacer vers les zones administrées par le gouvernement. « Vous avez seulement 48 heures, c’est le délai maximum fixé par les responsables », a précisé l’un des messages…

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -