AccueilActualitésTunisie : Bisbilles entre universités privées et Ordre des ingénieurs

Tunisie : Bisbilles entre universités privées et Ordre des ingénieurs

L’histoire commence par un communiqué rendu public par l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens et des déclarations faites par son président sur une chaine TV privée, relatives

- Publicité-

aux diplômes d’ingénieur délivrés par les établissements d’enseignement supérieur privé. Le communiqué excluait deux universités privées tunisiennes de l’enregistrement sur ses listes, lequel enregistrement ouvre les portes du travail. Il s’agit, selon ledit communiqué, de l’Université Centrale, de l’université Esprit et de l’université ULT, toutes privées.

La réaction d’Esprit ne se fait pas attendre et elle sort un communiqué dans lequel elle «rappelle au public que l’habilitation des établissements universitaires et la reconnaissance des diplômes qu’ils délivrent sont du ressort exclusif du Ministère de l’Enseignement Supérieur. L’université mécontente, rappelle aussi que ses diplômes répondent à toutes les exigences de la règlementation en vigueur et en particulier du cahier des charges du ministère ». Elle se fait ensuite forte de dire qu’elle est «la seule école d’ingénieurs tunisienne publique ou privée, dont les diplômes sont accrédités par la Commission française des Titres d’Ingénieur (CTI) conformément au standard européen EUR-ACE (European Accreditation of Engineering Programmes) ». On lui passera cette publicité gratuite dans son communiqué. Et elle ajoute que «les statuts du Conseil de l’Ordre des Ingénieurs lui font obligation d’inscrire tout ingénieur porteur d’un diplôme délivré ou reconnu par l’Etat, et à fortiori lorsque celui-ci bénéficie de surcroît d’une accréditation internationale ».

En définitive, l’université mécontente des déclarations de l’Ordre, l’appelle «instamment à revenir sur ses déclarations inexactes portant préjudice à sa réputation et à ses diplômés, faute de quoi il sera fait recours à toutes les instances compétentes pour faire respecter la loi et les droits de ces derniers ».

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,573SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles