Tunisie : à ce rythme les 8 millions de touristes en 2018...

Tunisie : à ce rythme les 8 millions de touristes en 2018 sont assurés !

par -

Le secteur du tourisme en Tunisie est sur de bons rails pour atteindre des sommets 2018. Le fait est que les indicateurs commencent à passer au vert sans pour autant renouer avec les performances de 2010, une année référence qui a vu 6,9 millions de touristes étrangers débarquer en Tunisie. Les professionnels du secteur sont très optimistes et espèrent que ce sera chose faite en 2018, pour autant que l’élan actuel garde son cap, notamment en matière de sécurité où la Tunisie est créditée de progrès significatifs, mais pas encore assez consistants pour autoriser un retour massif.

Cet optimisme est confirmé par les statistiques. De récents chiffres dévoilés par le ministère du Tourisme relèvent que les entrées touristiques ont atteint 662 mille 680 visiteurs, du 1er janvier jusqu’au 20 février 2018, soit une hausse de 19% par rapport à la même période de 2017. Les recettes touristiques jusqu’à cette date se sont élevées à 245 millions de dinars (MD), en progression de 16%. En contre partie, les nuitées touristiques ont régressé de 6%, à 706 mille nuitées, à fin janvier 2018, par rapport à la même période de 2017.

On rappelle que la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Salma Elloumi, a récemment confié à l’agence de presse Reuters que la Tunisie prévoit d’accueillir 8 millions de touristes cette année, signalant que les taux de réservation pour les touristes européens et d’autres nationalités sont très importants.

Elloumi a relevé que les chiffres du secteur enregistrés en 2017 étaient déjà en hausse de 23% par rapport à l’année précédente, soit 7 millions. Elle a, encore, précisé que la reprise touristique sera bel et bien confirmée en dépit des attentats terroristes qui ont été perpétrés à Sousse et au musée du Bardo en 2015.

Après deux années stériles, il y a des signes selon lesquels l’industrie du tourisme reprend enfin vie. Le gouvernement tunisien a pris une série de mesures pour soutenir le secteur dans sa crise. Une batterie de «mesures exceptionnelles» ont été mises en place après l’attaque à Sousse et du Bardo, notamment un soutien financier aux établissements touristiques, une réduction des impôts et l’assouplissement des conditions d’octroi des visas. Des dispositifs de sécurité supplémentaires ont été déployés autour des sites touristiques, les ports tunisiens, les aéroports…

La Tunisie est désormais mûre pour développer à moyen terme une offre touristique plus diversifiée, qui pourrait attirer davantage de visiteurs. Il est temps d’innover, de sortir des sentiers trop battus, de se dégager de sa zone de confort, l’avenir économique du pays et le succès de la Révolution en dépendent, du moins en partie !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire