AccueilLa UNETunisie-Drame de Kerkennah : Après l'émotion, la pression sur les autorités...

Tunisie-Drame de Kerkennah : Après l’émotion, la pression sur les autorités…

La vague d’immigration clandestine des jeunes Tunisiens grossit de jour en jour, vers la France et l’Italie notamment, surtout Lampedusa, une petite île italienne à mi-chemin entre la Tunisie et la Sicile connue de tous depuis la révolution tunisienne pour être la porte de l‘eldorado des migrants clandestins. Ce phénomène fait encore de nombreuses victimes et provoque de nombreux débats : Pourquoi un tel afflux d’immigrés vers l’Europe ? Pourquoi prennent-ils des risques assimilables à un suicide ? Pourquoi ? Ils se retrouvent face à un choix difficile : «Avancer, c’est mourir ; reculer, c’est mourir. Alors, mieux vaut avancer et mourir».

Récemment, au moins huit migrants sont morts noyés dans le naufrage de leur embarcation qui a heurté dimanche dernier une unité navale militaire tunisienne au large des îles de Kerkennah. Cette affaire a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux concernant les circonstances et les causes de la collision.

C’est dans ce contexte que le procureur général de la direction de la justice militaire a fait savoir, hier mercredi, qu’il était ”trop tôt” pour déterminer les responsabilités juridiques dans l’accident en question. «L’enquête se poursuit, aussitôt informé de l’accident, le parquet militaire près le Tribunal militaire permanent de première instance de Sfax a diligenté une enquête pour déterminer les responsabilités», a-t-il dit.

Dans une déclaration accordée ce jeudi 12 octobre 2017 à Africanmanager, le président du Forum tunisien des droits économiques et sociaux, Messaoud Romdhani, a appelé le ministère de la Défense à ouvrir une enquête approfondie sur les circonstances de l’affaire. «Nous réclamons l’ouverture d’une enquête afin de connaitre les circonstances de cet incident et nous sommes très attachés au dévoilement de toute la vérité», a-t-il dit. Un sit-in de solidarité avec les familles des victimes et des personnes portées disparues lors de cet accident a été organisée ce jeudi 12 octobre à 17h devant le théâtre municipal de Tunis.

Sur un autre volet, il a assuré que suite aux événements de la Révolution du 14 janvier 2011, la Tunisie a connu une grosse vague de migration clandestine en direction des côtes italiennes, précisant que les difficultés que rencontrent les jeunes Tunisiens dans leur pays les poussent à préférer l’exode, même clandestin !

Aujourd’hui, il est urgent de décréter le problème de la migration clandestine comme étant une réelle priorité et de donner un signal fort sur la volonté d’apporter des solutions aux différents problèmes socioéconomiques. C’est dans ce contexte que le renforcement de la compétitivité de l’économie et l’amélioration de l’efficience du secteur privé restent aussi parmi les meilleures solutions qui pourraient contribuer efficacement à la promotion de l’emploi des jeunes.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -