Tags Posts tagged with "immigration clandestine"

immigration clandestine

par -

Les dirigeants des pays de l’Union européenne ont finalement, après bien des remous, paraphé un accord sur la gestion des flux de migrants devenue l’une des questions les plus brûlantes pour les Européens. Très schématiquement, ce texte signé jeudi 28 juin 2018 très tard dans la soirée demande à chacun de prendre sa part dans la misère qui déferle quotidiennement sur les côtes européennes. Mais manifestement l’UE n’est pas au bout de ses peines, car chaque Etat entend mettre ce qu’il veut dans cet accord.

Les leaders des quatre pays du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République Tchèque et Slovaquie), et ce n’est pas nouveau, refusent de faire le moindre effort pour accueillir les migrants ; ils ont même demandé carrément dans la matinée d’enterrer le principe de la solidarité imposée à tous, avec des quotas, qui a pourtant été affirmé hier soir ! Le Hongrois Victor Orban a enfoncé le clou en déclarant : “Il est clair que la relocalisation des migrants ne pourra pas s’effectuer sans l’accord préalable et le consentement des pays concernés. Ainsi la Hongrie restera un pays hongrois et ne deviendra pas un pays de migrants“, rapporte l’AFP.
Son homologue slovaque Peter Pellegrini embraye : “En ce qui concerne les quotas volontaires, je serai très prudent“.

Et comme pour définitivement torpiller l’accord, le ministre de l’Intérieur et vice-Premier ministre italien, Matteo Salvini, a lâché ce vendredi 29 juin que les ports italiens seraient inaccessibles “tout l’été” pour les ONG qui portent assistance aux migrants en Méditerranée. “Les ONG verront l’Italie seulement en carte postale“, a indiqué fièrement le leader de la Ligue, une formation d’extrême droite. Une position que ne renie pas ses “alliés” d’Europe de l’Est. Tout cela pour dire à ceux qui en doutaient que l’arrivée des populistes et de la droite en Italie rebat complètement les cartes de la politique d’immigration européenne, l’Italie étant le premier pays d’accueil, avec la Grèce…

par -

Les unités de sécurité du Kram Nord et Sud (banlieue nord de Tunis) ont déjoué une tentative d’immigration clandestine d’un groupe composé de trente personnes recherchées par la justice, rapporte Mosaïque Fm, citant une source sécuritaire.

Deux individus ayant un casier judiciaire et impliqués dans cette affaire ont été arrêtés dans une maison au Kram. Il s’est avéré qu’ils ont joué le rôle de médiateur. le premier dénommé “Chrita”, âgé de 45 ans et est accusé de meurtre avec préméditation, l’autre a 50 ans, appelé l’Empereur de la “Har9a”.

Ce dernier est l’organisateur de l’opération d’immigration prévue le jour de l’aïd, depuis la plage d’El Haouaria (Kélibia) est impliqué dans le drame survenu à Kerkennah dimanche dernier et qui a fait plus de 87 morts dont une cinquantaine de tunisiens.

Selon la même source, “l’Empereur” est un passeur de migrants irréguliers depuis 21 ans, et qu’il touche entre 5 mille et 6 mille dinars par personnes.
Il possède aussi, trois zodiac et des équipements sophistiqués pour ces opérations illégales.

par -

Le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, a appelé ce matin du vendredi 18 mai 2018 à criminaliser toute tentative d’émigration clandestine, et ce dans le but d’alléger le fardeau des unités sécuritaires et de situer les responsabilités. “Si l’émigration clandestine n’est pas considérée comme crime, ce fléau ne s’arrêtera jamais en Tunisie et va encore se propager“, a dit le ministre devant la commission de législation générale à l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Selon ses déclarations, certains considèrent l’émigration clandestine comme une atteinte à la sécurité et la souveraineté du pays, “ce n’est pas le cas malheureusement pour la Tunisie“, a-t-il dit.

Il a tenu par ailleurs à préciser que l’émigration clandestine a provoqué de nombreuses victimes et que certaines ont été tuées au niveau des frontières par des unités sécuritaires, libyennes ou tunisiennes.

par -

Le responsable de l’Observatoire Social Tunisien relevant du Forum pour les Droits Economiques et sociaux (FTDES), Abdessatar Sahbani, a révélé, jeudi 22 mars 2018, que 9329 Tunisiens ont tenté de franchir les frontières en 2017.

Lors d’un point de presse tenu à Tunis, Sahani a fait savoir que 66% des Tunisiens ayant tenté de franchir les frontières ont réussi à atteindre l’Italie.

Selon le chargé de l’immigration auprès du FTDES, Valentin Bonnefoy, la Tunisie occupe le 8ème rang des nationalités de personnes immigrant de manière non réglementaire en Italie.

Et d’ajouter que le nombre de personnes arrêtées dans des tentatives d’émigration non réglementaire par les autorités tunisiennes est de 3187 personnes, augmentant ainsi de 200% par rapport à l’année 2016.
D’après la même source, le mois d’octobre a connu un pic en 2017, précisant que le nombre le plus élevé de personnes interceptées dans des tentatives d’émigration non réglementaire a été enregistré durant ce mois.

Ainsi, a-t-il dit, le nombre des personnes arrêtées dans des tentatives d’émigration non réglementaire a atteint 951 personnes contre 159 en octobre 2016.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public, mardi 2 janvier 2018, que les unités de la Garde nationale ont avorté 79 opérations de contrebande, durant la période allant du 24 au 30 décembre dernier. La valeur de la marchandise saisie s’élève à 3 millions, 646 mille dinars.

Les unités de la Garde nationale sont également parvenues durant cette même période, à arrêter 820 individus recherchés pour des affaires de droit commun
et 10 personnes recherchées pour leur implication dans des affaires à caractère terroriste et arrêter 37 éléments suspectés d’appartenir à une organisation terroriste.

Lors de cette opération, 89 voitures et camions recherchés, 1 kg de résine de cannabis (Zatla), 85 comprimés psychotropes, 5 fusils de chasse, 26 cartouches de différents calibres, 2608 canettes de bières et 79 bouteilles d’alcool ont été saisis.

Les unités de la Garde nationale ont également avorté 7 tentatives d’immigration clandestine et arrêté de 31 migrants.

par -

Seize nouveaux corps de migrants clandestins ont été repêchés, lundi 16 octobre 2017, à la suite du naufrage d’une embarcation de fortune heurtée le 8 octobre 2017 au large de l’archipel de Kerkennah par un navire de l’armée de mer, portant ainsi le nombre des victimes de ce drame à 34, a confié à l’agence TAP le porte-parole du ministère de la Défense nationale, Belhassan Oueslati.
Six corps ont été repêchés cet après-midi et dix autres ce matin. Les corps étaient bloqués à l’intérieur du bateau, a-t-il expliqué, faisant remarquer que les recherches se poursuivent encore.

Mobilisé dimanche sur les lieux de l’accident, le navire support de plongée ” Zarzis ” a localisé l’épave de l’embarcation des émigrés clandestins et réussi à repêcher 10 corps, selon un communiqué rendu public hier par le ministère de la Défense nationale.
Un autre corps a été repêché loin du périmètre du drame par un chalutier tunisien, lit-on dans le même communiqué.
Trent huit rescapés de ce naufrage ont été secourus, d’après la même source.
Le ministère de la Défense nationale avait ouvert, lundi, une enquête pour déterminer les circonstances de cet accident.

par -

La vague d’immigration clandestine des jeunes Tunisiens grossit de jour en jour, vers la France et l’Italie notamment, surtout Lampedusa, une petite île italienne à mi-chemin entre la Tunisie et la Sicile connue de tous depuis la révolution tunisienne pour être la porte de l‘eldorado des migrants clandestins. Ce phénomène fait encore de nombreuses victimes et provoque de nombreux débats : Pourquoi un tel afflux d’immigrés vers l’Europe ? Pourquoi prennent-ils des risques assimilables à un suicide ? Pourquoi ? Ils se retrouvent face à un choix difficile : «Avancer, c’est mourir ; reculer, c’est mourir. Alors, mieux vaut avancer et mourir».

Récemment, au moins huit migrants sont morts noyés dans le naufrage de leur embarcation qui a heurté dimanche dernier une unité navale militaire tunisienne au large des îles de Kerkennah. Cette affaire a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux concernant les circonstances et les causes de la collision.

C’est dans ce contexte que le procureur général de la direction de la justice militaire a fait savoir, hier mercredi, qu’il était ”trop tôt” pour déterminer les responsabilités juridiques dans l’accident en question. «L’enquête se poursuit, aussitôt informé de l’accident, le parquet militaire près le Tribunal militaire permanent de première instance de Sfax a diligenté une enquête pour déterminer les responsabilités», a-t-il dit.

Dans une déclaration accordée ce jeudi 12 octobre 2017 à Africanmanager, le président du Forum tunisien des droits économiques et sociaux, Messaoud Romdhani, a appelé le ministère de la Défense à ouvrir une enquête approfondie sur les circonstances de l’affaire. «Nous réclamons l’ouverture d’une enquête afin de connaitre les circonstances de cet incident et nous sommes très attachés au dévoilement de toute la vérité», a-t-il dit. Un sit-in de solidarité avec les familles des victimes et des personnes portées disparues lors de cet accident a été organisée ce jeudi 12 octobre à 17h devant le théâtre municipal de Tunis.

Sur un autre volet, il a assuré que suite aux événements de la Révolution du 14 janvier 2011, la Tunisie a connu une grosse vague de migration clandestine en direction des côtes italiennes, précisant que les difficultés que rencontrent les jeunes Tunisiens dans leur pays les poussent à préférer l’exode, même clandestin !

Aujourd’hui, il est urgent de décréter le problème de la migration clandestine comme étant une réelle priorité et de donner un signal fort sur la volonté d’apporter des solutions aux différents problèmes socioéconomiques. C’est dans ce contexte que le renforcement de la compétitivité de l’économie et l’amélioration de l’efficience du secteur privé restent aussi parmi les meilleures solutions qui pourraient contribuer efficacement à la promotion de l’emploi des jeunes.

par -

Une source responsable de la Garde nationale à Mahdia a fait savoir à la TAP que 11 personnes portant la nationalité ivoirienne ont été arrêtées, dimanche 19 mars 2017, alors qu’ils s’apprêtaient à immigrer clandestinement vers les côtes italiennes.

Les personnes arrêtées (4 femmes et 7 hommes) ont été interceptés dans la forêt Ouled Mabrouk (sur les côtes de Melloulech dans le gouvernorat de Mahdia). Elles devaient embarquer clandestinement, demain, lundi vers l’Italie.
Le groupe d’immigrés a été aidé par un intermédiaire, actuellement, en fuite, indique la même source.

par -

Des centaines de migrants ont forcé ce vendredi 17 février au petit matin la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc, et certains d’entre eux ont été blessés, a-t-on appris auprès de l’agence internationale AFP.

La garde civile de Ceuta a annoncé que plus de  500 personnes ont peut-être réussi à entrer dans la ville espagnole .

A noter que la dernière tentative d’entrée massive remonte à la nuit du Nouvel an, quand un millier de migrants avaient essayé de franchir la barrière grillagée de six mètres entourant l’enclave, une entreprise périlleuse où certains se blessent souvent, a ajouté la même source.

par -

Près de 200 migrants nigériens ont été rapatriés par avion depuis l’aéroport de Mitiga, à l’est de Tripoli, en coordination avec l’Organisation internationale de la migration (OIM).

 Selon Le Monde, de nouveaux départs sont prévus dans les semaines à venir et concerneront un total de plus de 900 migrants.En 2016, l’OIM « a assisté 1 589 migrants, volontairement rapatriés vers leur pays d’origine », en donnant la priorité « aux plus vulnérables ». La plupart des départs ont lieu depuis l’ouest du pays, à destination de l’Italie qui ne se trouve qu’à 300 kilomètres.

Les Européens envisagent des mesures pour bloquer l’arrivée de milliers de migrants depuis la Libye. Ces mesures alarment les ONG, qui redoutent de mauvais traitements à l’encontre des migrants qui resteraient bloqués en Libye, a ajouté la même source.

par -

Les unités de la Garde Maritime ont réussi, dans la soirée de ce mardi 27 décembre 2016, à déjouer une tentative d’immigration clandestine vers l’Italie, rapporte Jawhara Fm, citant une source sécuritaire.

Un groupe composé de 18 personnes, dont une fille, ont tenté de quitter l’île de Kerkenah se dirigeant vers l’Italie, mais les unités de la Garde maritime de Mahdia ont intercepté le bateau des immigrants et ont arrêté les personnes qui étaient à bord, a indiqué la même source.

par -

Les unités de la Garde maritime à Mahdia ont mis en échec, dans la nuit du lundi, une tentative d’émigration clandestine à ” Ghabet Douira “, à Chebba (gouvernorat de Mahdia), indique à l’agence TAP une source de la Garde nationale.

Trois personnes qui s’apprêtaient à prendre le large ont été interpellées, dans cette affaire. Un mandat de recherche a été émis à l’encontre d’une quatrième personne qui a pris la fuite.
Une voiture utilisée dans le transport des candidats à l’émigration clandestine et une somme de 6 mille dinars ont été saisies, signale la même source.

par -

-Trente neuf personnes dont des recherchées dans les affaires terroristes ont été arrêtées alors qu’ils tentaient de quitter le pays illicitement, a indiqué lundi le ministère de l’Intérieur.
Les unités de la marine tunisienne relevant de la Garde nationale de Hammamet ont intercepté le bateau qui transportait les passagers clandestins et dont le capitaine n’a pas obtempéré à l’ordre des forces de sécurité, malgré les tirs de sommation. Les passagers lançaient des bouteilles en verre et des pierres sur les agents blessant l’un d’entre eux.
Selon le communiqué du ministère, un étranger figurait parmi les passagers et 5 autres seraient recherchés par la police pour appartenance à une organisation terroriste. D’autres seraient impliqués dans des affaires de droit commun.
A noter, aussi, que trois femmes, dont une enceinte, étaient à bord du bateau.

par -

Les unités de la garde maritime à Kélibia ont mis en échec, dimanche à l’aube une tentative d’immigration clandestine à partir des côtes de Zeriat à Korba, a indiqué une source sécuritaire à la correspondante de la TAP dans la région.
La même source a précisé que les unités de la garde maritime ont arrêté 15 personnes originaires de tunis, sidi bouzid et mahdia, à bord d’une barque de pêche, alors qu’ils tentaient de dépasser les frontières vers les côtes Italiennes.
“Une barque de pêche a été saisie, 970 paquets de cigarettes, une somme d’argent en devise et environ 2070 dinars tunisiens”, a affirmé cette source, soulignant que ces individus ont été transférés à la brigade d’investigation maritime pour les besoins de l’enquête.

par -

Les unités de la garde maritime de Bizerte ont réussi, mardi 4 octobre 2016, à faire échouer une tentative d’immigration clandestine vers l’Italie, et ce à partir des côtes de la délégation de Ras Jebel, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur rendu public ce mercredi.

4 personnes ont été arrêtées et une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Les unités de la Garde nationale ont procédé mardi 27 septembre 2016, à l’arrestation de 6 individus à l’autoroute Tunis/Bizerte au niveau de la station de péage Sidi Thabet. Ces individus étaient sur le point d’immigrer clandestinement, annonce un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Ces individus, âgés de 25 à 35 ans, étaient en possession d’un moteur de bateau, de 1400 dinars tunisiens et de 500 euros, en plus d’un sabre.

Arrêtés, les accusés ont avoué qu’ils planifiaient d’immigrer à partir des côtes de Bizerte.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce jeudi 22 septembre 2016 que les unités de la Garde maritime à Sfax ont intercepté une embarcation au large de Kerkennah, avec à bord 72 personnes dont un étranger qui tentaient d’émigrer clandestinement vers l’Italie.

Tous les candidats à l’émigration ont été arrêtés et livrés aux unités de la Garde nationale de Sfax pour poursuivre les investigations, indique le même communiqué.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public jeudi 1er septembre que les unités de la Garde nationale ont arrêté 4 individus dont un étranger en possession de 4 mille dinars et 750 Euros, sur les cotes de Malouche du gouvernorat de Mahdia.

Interrogés, les quatre individus ont avoué qu’ils s’apprêtaient à immigrer clandestinement en Italie.

Une enquête judiciaire à été ouverte sur l’affaire, indique le même communiqué.

par -
Les agents de sécurité ont procédé dans la journée du 10 juin 2014 à

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public vendredi 5 août 2016 sur sa page Facebook, que les unités de la Garde maritime de Kélibia, ont arrêté sur la plage de Sidi Mansour 11 individus âgés de 20 à 30 ans.

Ils se préparaient à émigrer clandestinement vers l’Italie, a ajouté le ministère. 12 bidons d’essence ont été saisis en leur possession, indique le même communiqué.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué que les unités de la Garde Nationale ont réussi, dans la matinée du jeudi 9 juin 2016, à arrêter 18 personnes originaires du gouvernorat de Mahdia.
Âgés entre 23 et 35 ans, ces jeunes hommes comptaient immigrer clandestinement vers l’Italie, à partir des côtes de Korba au gouvernorat de Nabeul.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Nigeria Air, c’est le nom de la compagnie aérienne nationale que le pays le plus peuplé d’Afrique va lancer d’ici la fin de l’année....

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...