Tunisie : Gare aux jeux virtuels qui poussent les ados au suicide...

Tunisie : Gare aux jeux virtuels qui poussent les ados au suicide !

par -

Dans la lutte contre la cybercriminalité, le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance vient de lancer une mise en garde contre des jeux vidéo en vogue sur les réseaux sociaux et qui peuvent même pousser les enfants au suicide.

Ledit département conseille aux parents d’être très attentifs aux changements de comportement de leurs enfants, affirmant qu’il collabore avec le ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique afin de protéger les adolescents contre ces menaces en ligne.

A noter que de nombreux médias étrangers ont affirmé qu’un jeu connu sous le nom de la « Baleine Bleue » a poussé plusieurs adolescents à se tuer. Venu de la Russie, depuis 2016, ce jeu attire des ados en plein mal être avec des accroches marketing plutôt très bien pensées pour intriguer et séduire, et donc manipuler.

Les défis sont plus inquiétants que dangereux, comme écouter une chanson triste à trois ou quatre heures du matin. Puis ils deviennent de plus en plus violents. Le parrain qui pilote le jeu demande assez rapidement à sa victime de se sacrifier des symboles, dont celui de la baleine bleue. Il s’agit de défis qui sont envoyés aux joueurs depuis de faux comptes. Les règles exigeaient de ne rien dire à personne et de toujours remplir la mission, quelle qu’elle soit.

Les pages marquées par le hashtag « Baleine Bleue » regorgent d’images sinistres, de citations sur l’absurdité de l’existence et de protestations contre le monde cynique des adultes….

A noter que le fondateur de ce jeu vidéo a été arrêté par les autorités russes suite à l’augmentation des cas de suicides des enfants dans le pays.

L’Algérie s’attaque à la baleine bleue

Pour sa part, l’Algérie a récemment tiré la sonnette d’alarme sur le jeu morbide « la Baleine Bleue » qui a fait un mort dans la région de Ain Oulmane, dans la wilaya de Sétif. Trois autres cas ont été traités par des professionnels du secteur de la santé : Le premier est un enfant de 9 ans, décédé. Le deuxième avait le dessin de la baleine sur le bras. Le troisième a tenté de se suicider en ingurgitant de l’essence.

Les autorités algériennes ont annoncé que ce jeu sera bloqué sur internet et des associations ont également lancé une campagne de sensibilisation pour aider les parents à détecter les signes dangereux qui peuvent conduire leurs enfants vers le suicide.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire