AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelTunisie : Le groupe bancaire français BPCE quitterait la BTK

Tunisie : Le groupe bancaire français BPCE quitterait la BTK

Selon une information rapportée en Tunisie par le Journaliste Mustapha Machat sur Al Chourouk et au Cameroun par le site «Actucameroun» qui cite Jeune Afrique Business plus, le groupe bancaire français BPCE (Banque populaire et Caisse d’épargne) aurait pris la décision d’un désengagement dans 10 pays africains. ««Le conseil de surveillance du groupe mutualiste français a donné, le 11 octobre, une orientation dans ce sens à François Pérol, son président du directoire. Concrètement, rien n’est encore acté, selon nos sources, mais l’option d’une vente en bloc est envisagée. Il revient donc à François Pérol de mener une réflexion sur cette option et de livrer ses conclusions dans les prochaines semaines ; lesquelles serviront de base à la prise de décision», écrit le journal. La décision finale du groupe bancaire français est attendue avant la présentation du plan stratégique 2018-2021, prévue en décembre », écrit le site camerounais qui citait JA+. Notre collègue Machat va plus loin et ajoute que le groupe marocain BCME serait déjà entré en négociation avec la BPCE pour une éventuelle reprise de la banque tunisienne.

Contactée par téléphone, la direction de la BTK à Tunis refuse de répondre. Interrogé au téléphone par Africanmanager, le groupe BPCE à Paris nous répond, par la voix de son département de relation presse, par un «No Comment» et préfère ainsi ne pas parler de l’information que nous lui avions transmise et qui comprenait le site tunisien du groupe qui est la BTK, parmi les sites desquels il compte de désengager. Cette formule consacrée du « No Comment » est généralement interprétée comme un oui qui ne dit pas son nom.

Rappelons par ailleurs que c’est en octobre 2007 que le groupe français prend 60 % du capital de la banque BTK pour le montant de 300 millions de dinars, la Tunisie et le Koweït gardant chacun 20 % sur les 40 % restants. Dix ans, presque jour pour jour, la filiale tunisienne du groupe français enregistre un déficit de 82,543 MDT, un résultat en dégringolade de 1460% par rapport à l’exercice 2015. Serait-ce cela la cause de son très probable départ de Tunis ?

 

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,017SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -