Tunisie : Radhi Meddeb parle de Delphi et en tire la conclusion

Tunisie : Radhi Meddeb parle de Delphi et en tire la conclusion

Le CV de Radhi Meddeb est difficile à mettre en quelques lignes, tant sont ses compétences et son parcours sont riches. Ce natif de Dar Chaabane, au Cap Bon, est ainsi Fondateur et Président du mouvement tunisien « Action et Développement Solidaire», Président Directeur Général du Groupe COMETE (Tunisie), Président de l’Institut de Prospective Economique du Monde Méditerranéen (Paris) dont l’objectif est de rapprocher les deux rives de la Méditerranée par l’économie, Administrateur de la Banque Tuniso-Koweitienne (BTK) en Tunisie pour le compte du Groupe BPCE IOM (France), membre de son Comité permanent d’audit interne, membre du Comité d’investissement du Fonds Altermed Capital (Groupe VIVERIS) et membre du Conseil de la rédaction du journal tunisien Al Maghrib. C’est dire, au moins, qu’il connait son sujet. Sur sa page officielle, il vient de réagir à l’information que nous rapportions, en citant Challenge la Marocaine. Il met ensuite le doigt sur la vraie problématique que soulève ce type d’information et elles ne sont malheureusement pas les seules.

«Devant l’émotion suscitée par l’information du départ de Delphi de Tunisie, la direction de la communication du groupe communique et précise. Il ne partirait pas mais relocaliserait une partie «complexe» de ses activités au Maroc. C’est une manière de confirmer en prétendant nier. Ce type “d’industrie” est basé sur la recherche continue de compétitivité prix ..! Il est nomade et se soucie peu des intérêts des travailleurs.
La question est de savoir quand est-ce que nous allons monter en gamme, intégrer plus de valeur ajoutée et donner des emplois dignes à nos jeunes diplômés et les mettre à l’abri des va-et-vient des multinationales peu soucieuses de leur dignité et de leur épanouissement ?».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire