AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réel3 banques refusent d'accorder crédit, malgré l'accord de la Sotugar !

3 banques refusent d’accorder crédit, malgré l’accord de la Sotugar !

Au 31 décembre 2020, la société les Ateliers Mécaniques du Sahel a réalisé un chiffre d’affaires net global de 2 631 KDT contre 18 057 KDT pour la même période de l’année 2019, soit une baisse de 85%. Cette baisse est due principalement à :

La propagation de la pandémie de Covid-19 commençant par la Chine en novembre 2019 et arrivant en Italie fin janvier 2020 ayant contraints plusieurs de nos fournisseurs à fermer leurs usines. Cela a impacté négativement et considérablement nos approvisionnements à partir du mois de janvier (en provenance de l’Asie) et février (en provenance de l’Europe) et a ralenti remarquablement notre production.

L’arrêt de l’activité à la fin de la deuxième semaine du mois de mars suite à la propagation de la pandémie de Covid-19 en Tunisie et la décision du gouvernement pour un confinement général.

L’absence de facturation pour les marchés publics. La régression de la demande du marché, influencée par la situation économique du pays et particulièrement le secteur de l’immobilier,

La forte progression de l’importation des produits turcs sur le marché local, la distribution sur le marché des produits « AMS » contrefaits en provenance de la chine et en toute impunité et aussi sous le label « OMS ».

Le refus catégorique des 3 banques du pool bancaire des AMS à soutenir la société dans cette période Post- Covid malgré l’obtention de la garantie de l’état pour les financements liés à cette crise sanitaire (SOTUGAR). Plusieurs tentatives ont été effectuées pour trouver des arrangements mais elles ont toutes échouées avec la disponibilité de plusieurs millions de dinars de marchandises au port pour redémarrer l’activité.

La valeur de l’endettement bancaire de la société au 31 décembre 2020 s’élève à 50 533 KDT contre 57 018 KDT pour la même période de l’année 2019, enregistrant ainsi une diminution de 11%.

Dans son communiqué, la Direction générale se dit déterminée à ce que la société reprend son activité dans des conditions normales pour assurer son exercice en continuité. Dans ce cadre, elle continue à multiplier les efforts pour trouver des solutions de financement permettant le dédouanement des marchandises et assurer une réouverture de l’usine.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,003SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -