AccueilActualitésAbbassi dément toute intention de l'UGTT de compromettre le prestige de l'Etat...

Abbassi dément toute intention de l’UGTT de compromettre le prestige de l’Etat dans le dessein d’accéder au pouvoir

Le Secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Houcine Abbassi a démenti, dimanche 1er mai jour anniversaire des travailleurs, toute intention de l’Organisation syndicale de compromettre le prestige de l’Etat dans le dessein d’accéder au pouvoir. « L’Union générale tunisienne du travail n’a jamais songé à interférer dans les prérogatives de l’Exécutif ou autre pouvoir, ou encore à compromettre le prestige de l’Etat dans le dessein d’accéder au pouvoir » a-t-il assuré devant un parterre de syndicalistes et de travailleurs rassemblés place Mohamed Ali dans la capitale à l’occasion de la fête du travail.
Les mouvements syndicaux sont menés par fidélité aux principes et valeurs qui ont toujours sous-tendu l’Organisation syndicale et grâce auxquels syndicalistes et syndiqués réussissent l’adéquation entre contestation sociale et intérêts de la nation, a-t-il expliqué.
A cet égard, Abbassi a appelé le gouvernement à un surcroît de cohérence interne et à transcender les clivages inutiles afin de parvenir à réaliser ses programmes et à mettre en exécution ses plans.
Il a dans le même contexte souligné la nécessité d’opter pour la voie de la concertation et du consensus en tant que choix stratégique pour traiter les grands dossiers nationaux, faisant observer que la voie du consensus ne peut que garantir la stabilité et l’équilibre et immuniser la société tunisienne contre toute forme de violence et de sclérose intellectuelle et idéologique.
Par ailleurs, Abbassi a annoncé que l’UGTT s’apprête à engager dans les prochains jours les négociations sectorielles dans le secteur privé au titre des années 2016-2017.
Il a également fait état de la fin de l’élaboration du projet de loi organique régissant l’économie sociale et solidaire. « Destiné à venir en aide aux catégories vulnérables et à encadrer les secteurs informels, ce projet de loi sera soumis bientôt à l’examen du gouvernement et du parlement », a-t-il indiqué.

- Publicité-

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles