AccueilActualitésLa balance alimentaire désespérément déficitaire, de 1107,5 MD

La balance alimentaire désespérément déficitaire, de 1107,5 MD

Le déficit de la balance alimentaire a atteint 1107,5 millions de dinars durant les neuf premiers mois de l’année 2017, (contre 758,5 MD durant la même période de 2016), ce qui représente 10% du déficit de la balance commerciale, selon les dernières données publiées par le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

- Publicité-

De même, le taux de couverture de la balance commerciale alimentaire a baissé à 66,8%, à fin septembre 2017, contre 72,1% au cours de la même période de 2016.

Cette baisse résulte d’une importante hausse de la valeur des importations de 22,7%, notamment celles des produits de base ayant atteint 74% de la structure des importations contre 67% en 2016, alors qu’une hausse moins importante des exportations de 13,7% a été enregistrée.

Hausse de 13,7% des exportations des produits alimentaires 

Les exportations des produits alimentaires ont enregistré, durant les premiers neuf mois de l’année 2017, une évolution de 13,7% par rapport à la même période de 2016, s’établissant à 2233 MD.

Cette évolution s’explique par la hausse, de 13%, des recettes des dattes dont la valeur des ventes a atteint 393 MD, en raison de l’amélioration du niveau des prix de 26% et la diversification des marchés (plus de 70 destinations mondiales). Notons à ce titre l’évolution enregistrée par les parts des marchés asiatique et de l’Europe de l’Est, respectivement de 7% et 19%.

De plus, la valeur des exportations des produits de la mer ont augmenté de 43%, des pâtes alimentaires de 5%, et des légumes frais de 12%, grâce à l’amélioration des prix des tomates irriguées par les eaux géothermiques et d’autres légumes.

Les recettes des exportations de l’huile d’olive ont enregistré une légère amélioration de 1% pour s’établir à 605 MD, en raison de l’amélioration de 26% des prix à l’échelle mondiale, et ce, en dépit de la régression des quantités exportées de 20% (65 mille tonnes contre 80 mille tonnes) par rapport à la même période de 2016.

Les recettes de l’exportation des fruits d’été, ont évolué de 33%, par rapport à la saison écoulée, se situant à 52,2 MD.

Certains produits alimentaires ont, toutefois, enregistré un repli de la valeur de leur exportation, à l’instar des agrumes (-17%) et les conserves de poissons (-27%), malgré l’amélioration de leur production locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,856SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles