AccueilActualitésLe chef du gouvernent inspecte le projet RFR du grand Tunis

Le chef du gouvernent inspecte le projet RFR du grand Tunis

Selon les données révélées par la société du réseau ferroviaire rapide de Tunis, jusqu’à fin septembre 2016, le taux de réalisation du projet du réseau ferroviaire rapide (RFR) du grand Tunis a atteint 24 %.
L’avancement concerne les phases relatives à l’infrastructure de base et les équipements, en plus de la résolution de 90% des problèmes fonciers, en attendant les décrets réglementaires de la loi d’expropriation pour cause d’utilité publique,.
Les problématiques foncières et techniques entravant la réalisation du projet ont été au centre d’une visite de terrain effectuée, mercredi, par le chef du gouvernement Youssef Chahed qui été accompagné des ministres du transport Anis Ghedira et de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui ainsi que des gouverneurs de Tunis et de la Manouba.
Le chef du gouvernement a souligné que les problématiques foncières non encore résolues  » ne changeront pas la date fixée pour l’entrée en exploitation des trains rapides au cours du mois d’octobre 2018 « .
 » Ce projet, précise encore Chahed, est le choix adéquat pour développer les services du transport public et la création d’une dynamique économique et sociale, d’autant plus qu’environ 600 mille habitants des régions de Mellassine , du Bardo, de la Manouba, Douar Hicher, Hrairia et Sidi Hassine, bénéficieront de la première tranche de ce projet ».
Au cours de cette visite, Chahed a pris connaissance du chantier de fabrication des ouvrages techniques de la ligne A reliant la station de Saida Manoubia et la station Bougatfa (délégation de Hrairia) puis la station Manouba avec la ligne D, ainsi que de l’espace de parking et de maintenance des trains dans la région de Gobaâ.
Dans la même région (Gobaâ /délégation de Oued Ellil,) Chahed a écouté les préoccupations des habitants, lesquels réclament l’amélioration de l’infrastructure de base et des services de transport public, tout en renforçant le processus de réalisation du projet de transport ferroviaire dans la région qui abrite 18 mille habitants.
En marge de cette visite, le ministre du transport Anis Ghedira a déclaré à l’Agence TAP, que la priorité du projet concerne la ligne D qui relie la station Barcelone à la station Gobaa, sur une longueur de 12,2 km ( taux de réalisation des stations est estimé à 85%) et la ligne A reliant la station Barcelone avec Bougatfa sur une longueur de 6,3 km ( taux de réalisation des stations est estimé à 80%) .
Le coût de réalisation du réseau (les lignes D et A) est estimé à 1200 millions de dinars (MD), dont 800 MD pour l’infrastructure et les équipements et 400 MD pour les équipements.
Le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui a relevé que plusieurs projets ont été réalisés en parallèle avec l’avancement du projet, comme les échangeurs du grand Tunis en direction de Béja et la sortie Sud de Tunis.
Il s’agit en outre des améliorations réalisées, au niveau de l’infrastructure dans un nombre des chaussées telles que la route périphérique X20, a ajouté le ministre.
Le cout de ce méga projet qui s’étale sur 85km répartis sur cinq lignes, est estimé à 3 milliards de dinars.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,456SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles