AccueilPresse localeTunisie : Finalisation des mesures relatives au développement de la médecine de...

Tunisie : Finalisation des mesures relatives au développement de la médecine de spécialité dans les régions

Le ministre de la santé, Said Aidi a souligné, jeudi, que le ministères des finances et de la santé sont en train de finaliser les mesures urgentes relatives au développement de la médecine de spécialité dans les régions.

- Publicité-

Présidant le conseil régional de la santé à Médenine réuni jeudi, Aidi a indiqué que la loi des finances complémentaire 2015 a consacré une enveloppe de 26 millions de dinars au renforcement de la médecine de spécialité dans l’ensemble des hôpitaux régionaux telle que la gynécologue, la pédiatrie, la réanimation, la chirurgie générale, la chirurgie orthopédique…

De son côté, le directeur régional de la santé, Taieb Chalouf a fait état de la situation du secteur sanitaire, notamment les activités des établissements hospitaliers dans la région et les projets en cours de réalisation à l’instar de la création d’un centre de médecine scolaire et universitaire et d’un service d’urgences.

Lors de sa visite effectuée dans des établissements de santé, Aidi a pris connaissance des besoins de ces établissements en médecins spécialistes, en cadre paramédical et en équipements sanitaires.

Il a, dans ce contexte, annoncé la mise en activité à partir de 2016, d’un nouveau service d’urgences à l’hôpital régional Sadok Mkadem de Djerba, actuellement en cours de réalisation.

Il s’agit également d’effectuer des travaux d’extension des blocs opératoires et du service de réanimation et de créer une salle de garde pour les médecins exerçant à l’hôpital de Médenine, a-t-il dit.

Le ministre a, d’autre part, souligné la nécessité de bien cerner les besoins du secteur pour l’élaboration du prochain budget de 2016 et d’œuvrer à créer des pôles sanitaires.

S’agissant de la nomination d’un cadre militaire à la tête du CHU de Sfax, Aidi a fait savoir qu’il s’agit d’un médecin ayant toutes les qualifications requises pour diriger le CHU Habib Bourguiba, précisant, que les nominations relèvent des prérogatives du ministre.

Sourcetap

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,435SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles