9 millions de touristes en 2019 : La recette de René Trabelsi

9 millions de touristes en 2019 : La recette de René Trabelsi

par -

La Tunisie s’attend à battre un nouveau record d’affluence touristique en 2019. Déjà, les réservations pour l’année précédente étaient exceptionnelles et ont atteint 100% chez beaucoup d’hôteliers. Selon les projections du département du tourisme, 9 millions de touristes devraient séjourner dans le pays pour cette année.

Lors de l’inauguration du forum annuel des représentants du Tourisme tunisien qui se tient les 9 et 10 janvier, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, a fait savoir que la stratégie de son département pour atteindre cet objectif table sur de nombreux axes dont notamment la diversification de l’offre, l’organisation de rencontres avec les représentants de plusieurs grandes compagnies aériennes étrangères désirant introduire la Tunisie parmi leurs clients, etc.

Trabelsi a, sur un autre volet, rappelé que la Tunisie avait accueilli 8.299.137 touristes en 2018, dont 2.726.000 Algériens. En effet, il a souligné l’importance de booster le tourisme saharien et de multiplier les efforts entre tous les intervenants du secteur dans l’objectif d’améliorer ce produit. Il a, en outre, évoqué l’importance de garantir la stabilité sécuritaire et politique afin de confirmer la reprise dans le secteur du tourisme .

La manne de 2018

On rappelle que 2018 a été une année référence pour le tourisme tunisien. D’ailleurs, les dernières statistiques relèvent que les recettes ont dépassé 4 milliards de dinars. En comparaison avec 2017, les revenus ont enregistré une croissance spectaculaire de 44,5%, soit une hausse de 1,26 milliard de dinars. L’an dernier, 8,3 millions de touristes ont visité la Tunisie, soit une hausse de 17,7% par rapport à 2017. Ce sont les touristes maghrébins, 4,3 millions, soit 11% de plus que 2017, qui ont fait exploser le nombre de touristes dans le pays au cours de l’année 2018.

Il convient de signaler que la promotion de la destination tunisienne auprès des pays étrangers demeure l’une des préoccupations majeures des décideurs et des acteurs économiques tunisiens. Un enjeu de taille pour un pays qui est en train de se reconstruire et d’entamer la relance dans tous les secteurs, à l’instar du tourisme, après une crise économique et sociale suffocante. Une lourde responsabilité qui incombe aussi aux professionnels du métier.

1 COMMENTAIRE

  1. L’analyse serait plus complète si l’on pouvait savoir ce que rapporte un touriste algérien qui, à mon sens, contribue le plus aux revenus du secteur en raison de son caractère individuel. Celui-ci induit plus de dépenses contrairement aux touristes, venus en masse avec cet “all inclusive” aux effets dévastateurs pour les recettes en devises.

Laisser un commentaire