Algérie : L’économie et les finances publiques vont mieux, selon le MF

Algérie : L’économie et les finances publiques vont mieux, selon le MF

par -

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouia, a fait état, mardi 19 juin 2018, d’une légère amélioration des indicateurs macro-économiques durant les premiers mois de l’année en cours, relate APS.

Après un contexte marqué par une certaine pression sur les équilibres financiers internes et externes en raison du recul des cours de pétrole depuis 2014, l’économie nationale a enregistré une légère baisse dans les déséquilibres macroéconomiques et financiers“, a indiqué Raouia, qui présentait le projet de Loi de finances complémentaire (LFC) 2018 devant les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Cette situation se traduit par une amélioration relative de certains indicateurs durant les premiers mois de 2018, notamment la tendance baissière du déficit de la balance commerciale qui a baissé à 0,86 milliards de dollars entre janvier et avril contre 3,88 milliards de dollars durant la même période de 2017.

C’est là le résultat de la baisse des importations des marchandises de 4,8% et l’augmentation des exportations des hydrocarbures de 17,8 % durant les quatre premiers mois de l’année en cours.

La facture des importations a baissé grâce au recul enregistré notamment de l’importation des marchandises non alimentaires de 24%, en dépit de l’augmentation de la valeur des marchandises alimentaires importées de 5%.

La fiscalité pétrolière a enregistré une augmentation de 22,4% entre janvier et mars 2018 pour atteindre 629,3 milliards de DA contre 514 milliards de DA durant la même période de 2017.

Par ailleurs, le ministre a souligné que les recettes de la fiscalité ordinaire évoluent selon les prévisions contenues dans la Loi de finances initiale de 2018.

Les recettes ordinaires se sont stabilisées lors du premier trimestre 2018. Ils ont atteint fin mars 828,7 milliards de DA contre 825,6 milliards de DA durant la même période de 2017.

Concernant l’évolution des prix de consommation, le ministre a précisé que l’inflation a atteint fin avril 2018 le taux de 3,42% contre 7,23% durant la même période de 2017.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire