Tags Posts tagged with "algerie"

algerie

par -

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a nommé jeudi les membres du gouvernement, conduit par M. Ahmed Ouyahia, indique un communiqué de la Présidence de la République, dont voici le texte intégral:

“Conformément à l’article 93 de la Constitution et après consultation du premier ministre son excellence M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, ministre de la Défense nationale a nommé ce jour les membres du gouvernement, dont la liste se présente comme suit :

 -Premier ministre: Ahmed Ouyahia

 -Vice ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat Major de l’ANP, Ahmed GAID SALAH

 -Ministre des Affaires Etrangères: Abdelkader MESSAHEL

 -Ministre de l’Intérieur et des Collectivité locales et de l’Aménagement du Territoire: Nour-Eddine BEDOUI

 -Ministre de la Justice, Garde des Sceaux: Tayeb LOUH

 -Ministre des Finances: Abderrahmane ROUIA

 -Ministre de l’Energie: Mustapha GUITOUNI

 -Ministre des Moujahidine: Tayeb ZITOUNI

 -Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs: Mohamed AISSA

 -Ministre de l’Education Nationale: Nouria BENGHABRIT

 -Ministre l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique: Tahar HADJAR

 -Ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels: Mohamed MEBARKI

 -Ministre de la Culture: Azzedine MIHOUBI

 -Ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du numérique: Houda Imane FERAOUN

 -Ministre de la Jeunesse et des Sports: El Hadi OULD ALI

 -Ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition féminine: Ghania EDDALIA

 -Ministre de l’Industrie et des Mines: Youcef YOUSFI

 – Ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche: Abdelkader BOUAZGUI

 – Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville: Abdelwahid TEMMAR

 -Ministre du Commerce: Mohamed BENMERADI

 -Ministre de la Communication: Djamel KAOUANE

 -Ministre des Travaux Public et des Transports: Abdelghani ZAALANE

 -Ministre des Ressources en Eaux: Hocine NECIB

 -Ministre du Tourisme et de l’Artisanat: Messaoud BENAGOUN

 -Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière: Professeur Mokhtar HASBELLAOUI

 -Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale: Mourad ZEMALI

 -Ministre des Relations avec le Parlement: Tahar KHAOUA

 -Ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma Zohra ZEROUATI

Par ailleurs, et conformément à l’article 92 alinéa 6 de la Constitution, M. le président de la République a également nommé à ce jour M. Ahmed NOUI, Ministre, Secrétaire général du gouvernement”.

par -

Le Premier ministre algérien, Abdelmadjid Tebboune, n’a pas tenu plus de trois mois. En effet il a été débarqué ce mardi 15 août 2017 par le chef de l’Etat, a fait savoir la présidence, citée par les médias officiels.

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis fin aux fonctions du Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et a nommé Ahmed Ouyahia“, qui occupait le poste de chef de cabinet de Bouteflika, a indiqué le communiqué du palais repris par l’agence APS.

Tebboune, qui avait fait sensation en décrétant le tournant de la rigueur pour sortir l’Algérie d’un marasme économique sans précédent, n’aura pas vécu assez longtemps pour voir les effets de cette nouvelle politique. On verra si Ouyahia aura plus de chance…

par -

Deux caches contenant 18 bombes artisanales, des substances explosives et des moyens de détonation ont été découverts dimanche à Tipaza par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), indique lundi APS.

Dans le même sillage et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP ont intercepté “deux contrebandiers à El Oued et Biskra/4 RM, et saisi deux camions chargés de 40,4 quintaux de tabac, tandis que d’autres détachements de

L’ANP ont saisi un véhicule tout-terrain chargé de 1,65 tonnes de denrées alimentaires à In Guezzam/6 RM et un autre véhicule chargé de 1350 litres de carburant à Tindouf/3 RM”.

Toujours selon la même source, des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières ont, pour leur part, appréhendé à Tlemcen/2 RM, “deux narcotrafiquants lors de deux opérations distinctes et saisi 242,4 kilogrammes de kif traité, tandis qu’à Tamanrasset/6 RM, des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté 5 contrebandiers et saisi un véhicule et 200 grammes de métal jaune”.

Par ailleurs, vingt-sept immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Tlemcen, Nâama, Béchar, Adrar et Ouargla”.

par -

L’Algérie et la Tunisie intensifient leur dialogue et leur coopération bilatérale dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Consciente des défis posés à la Tunisie par l’insécurité aux frontières, liée notamment à la crise libyenne, et par la radicalisation endogène, ce pays voisin soutient fermement les autorités tunisiennes dans leur combat contre le djihadisme.

C’est dans ce contexte que les autorités algériennes ont mis en garde la Tunisie contre un réseau de trafic d’armes contrôlé par des milices en Libye à la frontière entre les deux pays, relate le journal Al-Hayat de Londres, citant des sources judiciaires en Algérie.

Ce réseau opère dans le sud tunisien et œuvre à faire passer les armes de contrebande à travers la localité algérienne Debdeb au niveau des frontières avec la Libye.

Les autorités algériennes avaient arrêté cinq membres du réseau tandis qu’un autre a apparemment fui vers la Libye.

D’après la même source, un rapport bien détaillé et contenant tous les noms des membres du réseau basé en Tunisie a été transmis par l’Algérie aux autorités tunisiennes.

Démantèlement d’un réseau terroriste composé de 22 éléments

Le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiane Sliti, a annoncé que les unités sécuritaires ont récemment fait avorter un plan terroriste au sud du pays et ont démantelé un réseau terroriste composé de 22 personnes.

Selon Sliti, le juge d’instruction, chargé de l’affaire, avait ordonné, après avoir interrogé cinq accusés placés en garde à vue, l’émission de mandats d’arrêt contre quatre d’entre eux et de maintenir un cinquième individu en état de liberté.

Les personnes arrêtées entretenaient des relations avec d’autres éléments terroristes sur le sol libyen, a-t-il précisé.

Il a, de même, précisé que ces individus projetaient d’attaquer des structures sécuritaires, militaires et économiques.

D’après le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, ce plan terroriste, semblable à celui de Ben Guerdane, était bien avancé avec l’embrigadement d’un nombre important d’individus et le choix de la date d’exécution.

Ce groupe terroriste a, également, planifié de faire entrer clandestinement en Tunisie des terroristes pour commettre des attentats contre des postes sécuritaires et militaires et profiter des troubles enregistrés dans certaines régions du sud tunisien.

Et d’ajouter que le démantèlement de ce réseau a été rendu possible par une enquête qui a été menée depuis 3 mois et demi par le ministère public tunisien en coordination avec l’unité nationale des investigations et de la lutte contre le terrorisme.

La Banque Africaine de Développement (BAD) casse sa tirelire pour le Maroc et la Tunisie. 2,7 milliards et 2 milliards de dollars, c’est ce qu’ont encaissé respectivement ces deux pays entre 1967 et 2017 pour financer des programmes dans les transports, d’après le document publié par la BAD sur son site web. Tunis et Rabat ont donc capté le plus gros morceau du pactole injecté par la banque panafricaine dans le secteur des transports ces 50 dernières années. Viennent ensuite des nations d’Afrique orientale : le Kenya, la Tanzanie et l’Ethiopie. Chacun de ces pays a reçu, durant la même période, des financements de plus de 1 milliard de dollars.

A côté, l’Algérie fait figure de parent pauvre avec 760 millions de dollars de la BAD entre 1967 et 2017 pour subventionner 8 projets, dont essentiellement le bitumage et la consolidation de 1.200 km de routes, l’équipement du port de Djendjen (wilaya de Jijel) et l’amélioration du réseau ferroviaire.

La Mauritanie est encore moins bien lotie avec un maigre 90 millions de dollars $ de la part de la BAD pour mettre à niveau son réseau de transport…

par -

L’Office national des statistiques (ONS) annoncé que le taux de chômage en Algérie a atteint 12,3% en avril 2017 contre 10,5% en septembre 2016, rapporte l’APS .

En avril dernier, le nombre de la population active a atteint 12,277 millions de personnes contre 12,117 millions en septembre 2016, avec un solde positif de 160.000 personnes, soit une hausse de 1,3%.

Cette hausse est due principalement à l’augmentation du volume de la population à la recherche d’un emploi au cours de cette période.

La population active est l’ensemble des personnes en âge de travailler et disponibles sur le marché du travail, qu’elles aient un emploi ou qu’elles soient en chômage.

Sur cette population active, les femmes représentaient 20,6% avec un nombre de 2,524 millions en avril dernier.

Quant à la population occupée (personnes ayant un emploi), elle était estimée à 10,769 millions de personnes en avril 2017 contre 10,845 millions de personnes en septembre 2016, enregistrant un solde négatif de 76.000 personnes par rapport à septembre 2016.

La population en chômage a ainsi atteint 1,508 million de personnes, soit un taux de chômage de 12,3% au niveau national, en hausse de 1,8 point par rapport à septembre 2016.

Selon l’ONS, des disparités sont observées sur les plans sexe, âge, niveau d’instruction et diplôme obtenu.

A ce propos, l’office indique que le taux de chômage des jeunes de 16-24 ans est de 29,7%.

Il est relevé que l’évolution du taux de chômage selon le diplôme fait ressortir que l’augmentation enregistrée a touché les personnes sans qualification ainsi que les diplômés de la formation professionnelle.

par -

Durant la période allant du 3 au 9 août en cours, il a été enregistré 383 foyers d’incendies de forêts, ayant parcouru une superficie totale de 17 400 ha, annonce l’APS citant des sources de la Direction générale des forêts (DGF).

La DGF fait savoir que 10 704 ha de forêts, 3 466 ha de maquis, et 3 230 ha de broussaille, ont été touchés par les feux soit une moyenne de 55 foyers par jour et une superficie de 45 ha par foyer.

Les wilayas les plus touchées par les feux de forêts sont en premier lieu Bejaïa avec 5 477 ha et un total de 184 foyers, suivie par la wilaya de Guelma avec 5 368 ha et un total de 38 foyers, la wilaya de Skikda 4 783 ha et un total de 152 foyers, et Tizi Ouzou avec 2722ha et un total de 241 foyers.

Les wilayas d’Annaba, El Taref, Médéa, Jijel, Sétif et Ain Defla figurent également dans la liste des dix (10) wilayas ayant été touchées par les feux de forêts tout au long de la période indiquée.
La DGF précise dans ce cadre que le dispositif de prévention et de lutte mis en place depuis le 1er Juin 2017, sera maintenu jusqu’a la fin de la campagne, prévue le 31 octobre de cette année.

Dans le cadre de la campagne de prévention et de lutte contre les incendies de forêts, la DGF lance un appel aux citoyens pour plus de vigilance.

par -

Une quantité considérable de produits pharmaceutiques non facturés d’une valeur marchande de 30 millions de dinars a été saisie à Sétif, a-t-on appris de l’APS.

L’opération, qualifiée de “qualitative”, a été effectuée lors d’une descente des éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) des services de la police ciblant trois hangars appartenant à un  herboriste, ont précisé la même source.

Selon la même source, les produits saisis ont été confiés aux services des Douanes après l’ouverture d’une enquête approfondie par la Police judiciaire sur les circonstances dans lesquelles cette “marchandise” a été introduite sur le territoire national et le circuit de son écoulement.

Les services de police ont procédé à la saisie, entre autres, de 1,3  million de comprimés répertoriés comme stimulants sexuels, 145 000 crèmes,  3 000 sachets de café et 480 boites de chocolats ainsi que d’autres  équipements.

Un dossier concernant cette affaire a été ficelé et transmis aux instances judiciaires compétentes, a indiqué la même source.

par -

Le ministère des Ressources en eau a annoncé qu’une enveloppe de plus de six milliards de dinars a été mobilisée par le Fonds national de l’eau pour le financement d’opérations de rénovation d’installations de forage, de stockage et de la distribution de la ressource hydrique, apprend-on auprès de l’APS.

Les wilayas les plus touchées par des perturbations dans l’alimentation en eau potable vont bénéficier en priorité par cette enveloppe financière. Il s’agit d’El Tarf, Annaba, Bouira, Bordj Bou Arreridj, Blida, Tizi-Ouzou, Tébessa, Souk Ahras, Médéa et Sétif.

Pour El Tarf, l’effort porte sur le renouvellement de la conduite de refoulement du système d’AEP à Besbes et Dréan où les essais sont déjà en cours.

L’achèvement du projet, prévu dans les prochaines semaines, permettra de desservir les communes de Dréan, Besbes, Chihani et Chbaita Mokhtar à partir de la station de pompage des Salines.

Il est également retenu la réhabilitation et l’extension de la station de traitement de Bouhadjar du Barrage Cheffia, dont les travaux ont été récemment achevés et qui devra soulager Bouhadjar, Hammam Béni Salah, Oued Zitoune, Ain Kerma et Zitouna.

Pour Annaba, il est prévu la réhabilitation du système d’AEP à partir du champ de captage de Guerbez, incluant les conduites et la station de pompage.

Ainsi, une production de 9.000 m3/j est attendue, permettant d’améliorer l’alimentation en eau potable de Berrahal, Chétaibi, Oued El Aneb, Kalitoussa, Ain Chouga, Ait Amar, Bouguessas, Cheurfa, Sellami El Eulma et Laabidi, détaille la même source.

par -

Le ministère de la Défense algérien a annoncé qu’une importante quantité de substances explosives, un obus pour mortier et une mine de confection artisanale ont été découverts mercredi à Boumerdès et Batna par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), rapporte Radio Algérie.

“Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’ANP ont découvert, le 2 août 2017 à Boumerdès/ 1e Région militaire et Batna /5e RM, (80) kilogrammes de substances explosives, un obus pour mortier et une mine de confection artisanale”.

Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’ANP relevant du secteur militaire d’Oran /2e RM en coordination avec les éléments des Douanes de Maghnia, wilaya de Tlemcen, ont arrêté “deux narcotrafiquants et saisi une quantité de kilogrammes de kif traité, ainsi que deux véhicules”.

A Tamanrasset /6e RM, un détachement de l’ANP a intercepté, quant à lui, “treize contrebandiers et saisi 2 véhicules tout-terrain, 11 détecteurs de métaux et un téléphone satellitaire”, tandis que d’autres détachements ont saisi “un véhicule  tout-terrain chargé de plus de 3.360 unités de produits détergents à In Guezzam, ainsi que des explosifs et des moyens de détonation”, note la même source.

par -

La Société algérienne de fabrication de véhicules Mercedes Benz (SAFAV-MB) relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), implantée à Ain Bouchekif (Tiaret), applique un montage à cent pour cent depuis avril dernier des véhicules “Class G”, rapporte APS.

Le taux de montage de véhicules 4×4 “Class G” a atteint 100 % dans cette société depuis la mise en service de 21 stations de production en avril dernier.

Le même taux est attendu en fin d’année courante pour les véhicules “Sprinter” avec la mise en service de dix stations de production.

La stratégie générale de SAFAV-MB est concentrée sur deux types d’intégration dont l’intégration stratégique comprenant les pièces essentielles fabriquées localement dans le cadre du partenariat avec de grandes sociétés qui assurent le transfert de technologie avec l’autorisation du groupe de construction automobile “Daimler”.

Toujours selon APS, ce genre d’intégration sera entamé fin 2019 avec la coopération de la Société algérienne de fabrication de moteurs de marques allemandes (SAFMMA) et progressivement avec les branches de la Société nationale de véhicules industriels (SNVI), partenaire de SAFAV-MB.

L’intégration concernant les pièces et d’accessoires verra la signature d’accords de partenariat avec de petites et moyennes entreprises (PME), détaille encore la même source.

Les importations des véhicules de tourisme par les concessionnaires ont connu un recul substantiel au cours du 1er semestre 2017 de l’ordre de 71% en terme de valeur et de plus de 78% en terme de nombre, a appris l’APS après d’un haut responsable des Douanes.

Ainsi, entre janvier et fin juin 2017, la facture des véhicules de tourisme importés par les concessionnaires automobiles s’est chiffrée à 111,33 millions de dollars contre 382,52 millions de dollars au même semestre de 2016, soit une chute de 71% en terme de valeur, précise-t-il.
Quant au nombre des véhicules de tourisme importés, il a été de 7.787 unités contre 35.571 unités au 1er semestre 2016, soit une diminution de 78,11% en terme de nombre.

Selon le même responsable, ces 7.787 véhicules représentent le reliquat des commandes faites par les concessionnaires en 2016, sachant que les licences d’importation au titre de l’année 2017 n’ont pas encore été accordées.

Mais outre ces véhicules de tourisme importés en produits finis, la facture des collections CKD importées par les concessionnaires dans le cadre du montage industriel des véhicules de tourisme en Algérie, s’est chiffrée à un montant de l’ordre de 540 millions de dollars au 1er semestre 2017 contre 268 millions de dollars au même semestre 2016.

Toujours selon APS, la facture globale d’importation des véhicules de tourisme et des collections CKD s’est établie à 651,45 millions de dollars au 1er semestre 2017 contre 650,5 millions de dollars au même semestre 2016.

par -

Les services des douanes du port commercial d’Alger ont saisi au cours du mois de mars 4 conteneurs contenant diverses marchandises importées par 4 importateurs, a annoncé l’APS.

La marchandise saisie est constituée de 10 460 téléphones portables dont 6 160 non déclarés, et le reste (4 300) sans autorisation, outre 139 056 couteaux, dont 23 256 crans d’arrêt non déclarés et prohibés, 430 matraques  munies de système d’éclairage, 51 000 porte-clés laser, 70 832 déodorants et 140 rasoirs électriques.

En outre, 73 320 paires de chaussettes de différentes marques contrefaites, 15 balances médicales, deux motocycles et d’autres  marchandises ont été saisis, a encore précisé la même source.

Des dossiers contentieux relatifs à ces infractions ont été établis et transmis à la juridiction compétente, a ajouté la même source qui a indiqué que la taxe fiscale imposée sur la totalité de la saisie est estimée à plus de 5 milliards de centimes

Les éléments de la brigade des voyageurs des services des douanes, au niveau du port d’Alger, ont également saisi des pièces de rechange usagées, dont 33 moteurs de véhicules, ainsi que 340 cartouches de cigarettes locales de marque Marlboro destinées à l’exportation, 4 jumelles de terrain, en plus d’autres marchandises, a  conclu la même source.

par -

Près de 50,5 millions d’abonnés aux réseaux de la téléphonie fixe et mobile (GSM, 3G et 4G) ont été enregistrés en 2016,  contre 46,6 millions en 2015, soit une augmentation de 3,7 millions d’abonnés.

Selon les données publiées sur Radioalgérie, la télédensité aux réseaux fixe et mobile s’établit pour sa part à 121,56%  en 2016, contre 115,49% en 2015.

Les abonnés au réseau filaire représentent, quant à eux, 3.174.759  abonnés, soit 93% du parc global fixe, le reste constitue le parc du réseau  WLL (229.950 abonnés) soit 7%.

par -

L’Algérie et la République du Congo ont signé,  mardi 28 mars 2017 à Alger 15 accords et mémorandums de coopération dans différents domaines, conclus à l’occasion de la 7ème session de la grande commission mixte algéro-congolaise qui s’est tenue à Alger les 25 et 26 mars.

Selon les données annoncées par APS, la cérémonie de signature a été présidée par le premier ministre algérien , Abdelmalek Sellal, et le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, qui effectue une visite d’Etat de quatre jours en Algérie, à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Treize accords ont été paraphés par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, et son homologue congolais, Jean Claude Gakasso.

Il s’agit d’un protocole de coopération relatif à la formation dans le domaine maritime, d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la formation des diplomates entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, d’un mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine de la poste et des technologies de l’information et de la communication, d’un accord de coopération culturelle et d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la formation et de l’enseignement professionnels.

par -

L’Office national des statistiques algérien a annoncé que l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel s’est située à 7% jusqu’à fin février 2017, a-t-on appris de l`APS.

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à février 2017 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte des douze (12) mois allant de mars 2016 à février 2017 par rapport à la période allant de mars 2015 à février 2016.

Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, c’est-à-dire l’évolution de l’indice du mois de février 2017 par rapport à celui du mois de janvier 2017, elle a été de -0,6%, soit une baisse un peu plus importante que celle observée le même mois de l’année écoulée (-0,2% en février 2016 par rapport à janvier 2016), nous apprend la même source.

par -

Le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, effectuera à partir de ce lundi une visite d’Etat en Algérie,  à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, indique  dimanche un communiqué de la présidence de la République Algérienne.

“Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens historiques d’amitié et de fraternité entre les deux pays, permettra aux deux parties de passer en revue leur coopération  bilatérale et d’identifier les voies et moyens de la dynamiser  et de l’adapter au bénéfice mutuel des deux peuples frères”, souligne le communiqué.

C’est l’histoire d’une note secrète qui n’a plus rien de secret, et dont le déballage, “par des organes connus par leur hostilité au Maroc”, selon le site marocain le360.ma, a provoqué de gros dégâts collatéraux entre Paris et Alger, qui sortent à peine d’une zone de turbulences. Les faits se sont déroulés le lundi 20 mars 2017, lors d’un débat au Parlement européen autour des effets de l’arrêt de la Cour européenne (CJUE) sur le partenariat entre l’UE et le Maroc. Tout ce qu’il y a de plus ordinaire, mais en apparence seulement. Car le ministère des affaires Etrangères a glissé à l’occasion aux eurodéputés français une note leur demandant de bichonner le Maroc, leur «allié essentiel» et de ne pas le heurter sur la question délicate du Sahara occidental. Alger l’a appris, et le moins qu’on puisse dire est que la manoeuvre française ne l’a pas enchanté…

« La question du Sahara occidental (…) est pour le Maroc une priorité absolue et un enjeu d’intérêt national », disent le Quai d’Orsay et la direction générale du Trésor. Le texte ajoute : « De ce fait, les conséquences de la décision de la Cour de justice de l’Union européenne sont susceptibles de fragiliser l’ensemble de la relation [entre l’Europe et Rabat], alors que le Maroc est un allié essentiel dans la lutte contre le terrorisme et la maîtrise de l’immigration ». Cette note explosive, surtout du côté d’Alger, a été ébruitée par Western Sahara Ressource Watch, un observatoire basé à Oslo, en Norvège et qui s’intéresse particulièrement au Sahara occidental.

Cette affaire est venue quelques heures après la douche froide de l’Espagne, qui a ulcéré Alger en déclarant qu’elle «n’a pas changé sa position» sur le Sahara occidental, réaffirmant la «pleine disposition» de Madrid «à poursuivre tous ses efforts pour contribuer au développement de la relation stratégique entre le Maroc et l’Union européenne». En clair : Les humeurs et les intérêts de Rabat passent avant ceux de la RASD (République arabe sahraouie démocratique)…

Rabat a des moyens de pression, et s’en sert

Il est vrai que le Maroc, pour tordre le bras à ses “amis”, a des moyens de pression et n’hésite pas à s’en servir. Par exemple il a à plusieurs reprises fermé les yeux sur la ruée des migrants vers l’Espagne. Son dernier fait d’arme remonte à février dernier, quand il a laissé filer dans la ville de Ceuta plus de 850 clandestins subsahariens, en 72 heures ! Madrid en tremble encore. Paris se rappelle aussi des foudres de Rabat quand, entre février 2014 et janvier 2015, le Maroc a gelé tout partenariat judiciaire et antiterroriste après les velléités de la police judiciaire française de traduire devant un juge d’instruction Abdellatif Hammouchi, le boss de la Direction générale de surveillance du territoire du Maroc.

Maintenant on le sait : Ce n’est pas que sur le continent africain que le Maroc va batailler pour garder le Sahara occidental dans son giron, il défendra bec et ongles sa posture jusqu’en Occident. Certes vu d’ici on a du mal à comprendre toute cette agitation autour de ce morceau de territoire, et qui a des échos jusque dans les capitales européennes. Mais après tout en matière de diplomatie tout n’est pas que rationalité. Autrement on n’aurait pas des guerres, dont les causes à plusieurs égards peuvent paraitre futiles et dérisoires pour les observateurs…

par -

Trente entreprises algériennes opérant dans l’agroalimentaire présentent au Salon international de l’alimentation et des boissons à Londres une gamme variée des meilleurs produits algériens du terroir, dans la perspective de trouver des débouchés sur le marché britannique.

Des dattes, de l’huile d’olive, des figues sèches, des pâtes alimentaires, du couscous, ainsi que des boissons, fruits et légumes et confiseries traditionnelles répondant aux normes internationales sont harmonieusement présentés au pavillon de l’Algérie à cette manifestation internationale, nous a appris l’agence APS.

Les représentants de plusieurs sociétés dont certaines ont déjà une expérience dans l’exportation, notamment vers la France et les marchés africains, ont souligné l’importance de leur participation à ce type de manifestations, afin de pouvoir établir un contact avec d’autres  exposants et opérateurs, et trouver des clients au Royaume-Uni.

Ils visent à faire connaître au marché britannique et autres, où la concurrence est rude, le produit algérien, qui pourrait, selon la même source, y prospérer…

par -

Le ministre algérien des Travaux publics et des Transports, Boudjema Talai, a convenu avec le chargé d’affaires auprès de l’ambassade du Nigeria en Algérie, Moussa Sani, de l’étude d’une liaison aérienne Alger-Lagos, selon Radioalgérie.

 Les entretiens entre les deux parties ont, en outre, porté sur les voies et moyens visant à renforcer la coopération bilatérale et le partenariat entre les deux pays, notamment dans le domaine des travaux publics et du transport aérien.

Au cours de la rencontre, le ministre a fait savoir que la compagnie Air Algérie planifiait le lancement, après la réception de la nouvelle aérogare d’Alger, de  plusieurs lignes aériennes en direction de différentes capitales africaines, nous apprend la même source.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

SPORT