AccueilActualités Finances & économie - TunisieAlkimia : Le Groupe Chimique met en danger un investissement de 35...

Alkimia : Le Groupe Chimique met en danger un investissement de 35 MDT

La production au 30 Juin 2022 a atteint 20 990 tonnes de Tri-Polyphosphate de Sodium (STPP ; Na5P3O10) contre 23 140 tonnes produites au 1er semestre 2021. Le deuxième trimestre de l’année 2022 a été marqué par l’arrêt total des Unités de production à la suite de l’augmentation excessive du prix de l’acide phosphorique décidée par le Groupe Chimique Tunisien. Cette situation d’instabilité des livraisons et du prix de l’acide phosphorique, dont souffre notre Société depuis plus de six ans, a été à l’origine de l’abandon du STPP par la plupart de nos importants clients et sa substitution par d’autres produits ayant des prix moins chers et plus stables.

Cependant, les prix des matières premières, l’acide phosphorique et le carbonate de sodium notamment, ont continué leurs augmentations amorcées en 2021 et accentuées par les retombées de la guerre en Ukraine durant le premier semestre 2022. Les Prix de l’acide phosphorique et du carbonate de sodium n’ont pas enregistré des niveaux aussi élevés depuis l’année 2008. Ceci étant, il n’a pas été possible de répercuter l’impact de ces augmentations sur les prix de ventes du STPP qui, contrairement aux prix des engrais, sont insensibles notamment aux évolutions des prix de l’acide phosphorique.

Malgré l’arrêt de ses usines durant le 2e trimestre 2022, la Société a réalisé un chiffre d’affaires de 30 869 964 DT grâce à la vente de ses stocks. – La nouvelle Unité de production de MAP cristallisé, mise en Service au 1er juin 2021, a connu un succès à l’international qui laisse présager d’un futur prometteur. En effet, la qualité du produit fini répond aux standards internationaux et la demande en ce produit est conforme aux attentes. Malheureusement par manque d’ammoniac cette nouvelle Unité, qui a coûté environ 35 millions de dinars, est à l’arrêt depuis le mois de novembre 2021 en raison de procédures administratives interminables, internes au Groupe Chimique Tunisien l’ayant empêché de livrer ladite matière première. A la date d’établissement de ce communiqué, le 20/07/2022, le Groupe Chimique Tunisien a confirmé son accord pour débloquer les livraisons d’acide phosphorique et d’ammoniac ce qui devrait permettre à la Société de redémarrer sa production de MAP et de STPP, de revenir sur le marché et d’améliorer sa situation financière. – Le Conseil d’Administration de la Société en sa réunion du 23 Juin 2022, a encore une fois confirmé sa volonté de lancer le Plan de restructuration et de sauvetage de la Société. En effet, les Administrateurs du Groupe Chimique Tunisien ont confirmé l’engagement du Groupe Chimique Tunisien à livrer de l’acide phosphorique et de l’ammoniac nécessaires pour permettre à la Société de produire du STPP technique et alimentaire, du MAP cristallisé et des NPK.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,001SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -