32 C
Tunisie
mardi 7 juillet 2020
Accueil Actualités ARP: Zbidi souligne le lien de la stabilité politique avec la stabilisation...

ARP: Zbidi souligne le lien de la stabilité politique avec la stabilisation de la situation sécuritaire

Le ministre de la Défense nationale, AbdeKrim Zbidi, a souligné mardi le rôle primordial de la stabilité politique dans la stabilisation de la situation sécuritaire en général.
Zbidi a affirmé mercredi dans ses réponses aux questions des députés de l’Assemblée des représentants du peuple lors de la discussion du projet de budget du ministère pour l’année 2019, que l’institution militaire se met à l’écart des tiraillements politiques et se tient neutre à l’égard de tous les Tunisiens et des Tunisienne pour être à leur service indépendamment de leurs catégories sociales et de leurs sensibilités politiques.

Le ministre a également évoqué les problèmes de sécurité qui, selon lui, se posent toujours malgré les multiples succès dans la lutte contre le terrorisme, la contrebande, le crime organisé et l’immigration clandestine, ajoutant que le ministère continuerait à soutenir et à développer les capacités opérationnelles de l’armée.

Il a souligné les efforts déployés pour améliorer les conditions de vie des soldats dans les unités et dans l’exercice de leurs fonctions, tout en améliorant leur situation sociale et l’encadrement de leurs familles, en particulier les familles des martyrs (73 martyrs) et des blessés (350 dont 30 amputés).
Le ministère a indiqué au sujet des programmes futurs et d’encadrement des militaires et civils relevant du département de la défense, que celui-ci a entamé les procédures relatives à la mise en place d’un centre militaire pour traiter les cancers en dehors de l’hôpital militaire. Un lot de terrain a été acquis pour la mise en place de ce projet à Ben Arous pour un montant total de 100 millions de dinars.

Sur un autre plan, le ministre a passé en revue les difficultés rencontrées par le ministère en matière d’approvisionnement des unités militaires en produits alimentaires, les procédures devant se soumettre aux dispositions du décret régissant les transactions publiques et à la lenteur des procédures de conclusion de ces transactions, ce qui a entraîné des perturbations dans la fourniture des besoins nécessaires. Il a noté à ce propos que certaines casernes ne sont pas ravitaillées en produits laitiers depuis plus de deux mois.
Au sujet de la désaffection des jeunes pour le service militaire, le ministre de la Défense nationale a précisé que ce service était soumis à la loi n° 1 de 2004, dont la principale conséquence est la réticence totale à s’acquitter de cette obligation nationale. Il a souligné que le nombre de ceux qui sollicitaient ce service n’excède pas quelques centaines toute l’année.
Abdelkrim Zbidi a indiqué que le ministère avait élaboré un projet de loi organique et quatre projets de décrets visant à établir un nouveau cadre pour le service national, dont le plus important volet est de stipuler l’impératif de règlementer la situation à l’égard de la loi sur le service national pour chaque tunisien et tunisienne, conformément à l’article 9 de la Constitution et l’abandon du mécanisme des affectations individuelles et des campagnes sécuritaires pour obliger les jeunes à accomplir leur devoir national, ainsi que l’inclusion d’une nouvelle forme de service national portant sur le service civile auprès des structures publiques en fonction de leurs besoins.
Il est question également selon le ministre d’exempter du service national les citoyens nés avant le 1er janvier 2001.

Zbidi a évoqué par ailleurs les différentes tâches assignées à l’institution militaire, ses interventions les plus importantes en 2018 et ses projets de développement dans le désert, ainsi que la coopération militaire internationale qui comprend une coopération bilatérale avec 24 pays dans le cadre d’accords et de comités militaires et d’une coopération multilatérale.

En ce qui concerne les industries militaires, le ministre de la Défense nationale a évoqué deux projets de production de gilets pare-balles et de fabrication de véhicules blindés, la Tunisie constituant une plate-forme de promotion de ces produits dans tous les pays d’Afrique, en particulier le Sahara occidental.
A propos des zones militaires fermées, il a fait état d’un accord avec les ministères de l’équipement et de l’agriculture pour l’aménagement des zones limitrophes des montagnes et leur affectation aux rassemblements militaires dans ces régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,210FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,281SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles