23 C
Tunisie
mardi 27 octobre 2020
Accueil Automobiles Bonne ou mauvaise année 2011 dans l'automobile ?

Bonne ou mauvaise année 2011 dans l’automobile ?

Une nouvelle année débute pour le secteur automobile, avec le défi à relever en Occident de maintenir le marché à flot malgré la fin des mesures de soutien au marché. Retour sur la fin de l’année 2010 et les perspectives 2011.

- Publicité-

Le bilan 2010 Pour le marché automobile français, l’année 2010 s’est plutôt bien terminée puisque les ventes automobiles ont moins chuté que prévu. Merci la prime à la casse, qui au total a fait 600 000 heureux, mais pas l’Etat. Sans compter qu’avec l’arrêt de la prime à la casse, le secteur automobile pourrait bien chuter de plus belle, comme cela avait été le cas dans les années 1995 à l’époque de la Balladurette et de la Jupette Johnson Controls, le concurrent de Faurecia, l’année 2010 s’est terminée sur une touche positive avec une double acquisition. A l’inverse, elle a été plutôt très mauvaise pour Renault Trucks qui s’est vu écarté du marché de la fourniture de camions pour l’armée française. Ce qui a valu à son patron de pousser un vrai coup de gueule.

L’année 2010 aura été marquée par la crise des rappels de Toyota, qui a annoncé pour Noël avoir versé dix millions de dollars à la famille d’une victime de défaillances d’un de ses véhicules. Mais sur la fin de l’année, ce n’est pas le constructeur japonais qui a dû faire face à des problèmes techniques, mais bien Chrysler et Ford qui ont rappelé plus de 150 000 unités en décembre Quid de 2011 année à risque pour le secteur. En Chine, ce sera en tout cas l’année de la restriction, puisque le gouvernement a décidé de revoir sa politique fiscale et de la durcir au niveau automobile. Fini donc le temps des cadeaux. Adieu aussi les avantages du bonus malus pour les véhicules GPL en France Mais derrière ces nouvelles sombres, les choses pourraient s’améliorer pour certains. L’année 2011 a bien débuté par exemple pour le patron de Volkswagen qui a décidé de rester à la tête du numéro un européen. Le temps peut-être pour lui de voir se conclure définitivement la fusion avec Porsche. En effet, une étape de plus a été franchie dans le domaine, avec la décision de la justice américaine de débouter les fonds d’investissement qui voulaient faire tomber Porsche. Cela a permis au cours de bourse du fabricant de voitures de luxe de s’envoler le 3 janvier. Pour Fiat, le début de l’année 2011 sonnera comme celui du début effectif de la scission de ses activités automobiles et autres. L’occasion de renforcer ses rapports avec l’américain Chrysler et de tenter de remplir ses objectifs. C’est peut-être bien en 2011 que Renault aura l’accord de toutes les parties concernées pour faire sortir de terre son usine en Algérie. En tout cas, le constructeur français semble créer un mouvement puisque l’allemand Volkswagen a fait savoir qu’il pourrait lui aussi se lancer dans l’aventure dans ce pays.

Source : l’Usine Nouvelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,334SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles