Bourse de Tunis : La mauvaise passe des banques fait des dégâts

Bourse de Tunis : La mauvaise passe des banques fait des dégâts

par -

La mauvaise orientation du secteur bancaire continue de malmener le marché boursier. L’indice de référence a dégringolé de 2% à 7 948,46 points, réduisant sa performance annuelle à 26%, durant cette semaine boursière, du 10 au 14 septembre 2018.
Les échanges se sont maintenus à des niveaux soutenus pour une semaine écourtée d’une séance, et ce en raison du jour de l’an de l’Hégire (un flux moyen de 10,5MDt/séance). La séance du mercredi a connu la réalisation de deux transactions de bloc sur le titre Land’Or pour une enveloppe globale de 21MDt (les transactions ont porté sur 2 586 700 titres au prix unitaire de 8,250Dt), a noté l’intermédiaire en Bourse MCP.
Le titre ICF a enregistré une belle performance cette semaine. La valeur s’est bonifiée de 7,4% à 116,500Dt, en mobilisant des capitaux de 1,7MDt. Le titre affiche, depuis le début de l’année, un parcours boursier sans faute (une capitalisation multipliée par 3,3).
Le titre BTE s’est ressaisi après une longue période en berne. Transigée à 61 000Dt, la valeur a gagné 6% à 13,200Dt. La performance annuelle de la valeur demeure, néanmoins, en territoire négatif (une décrue de 23%).
SOTRAPIL a figuré parmi les valeurs les plus sanctionnées de la semaine. Le titre a dévissé de 9% à 16,450Dt, en générant des capitaux de 170 000Dt.
Poursuivant sa descente, le titre SAH Lilas s’est délesté de 6% à 11,900Dt. Le titre a cumulé des échanges de 0,4MDt sur la semaine.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire