AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelCe que la Tunisie perd en talents, et les pays où elles...

Ce que la Tunisie perd en talents, et les pays où elles vont

La Banque mondiale et LinkedIn ont mis en place un projet qui étudie la migration des talents dans le monde, rapporte l’ancien ministre Taoufik Rajhi dans un récent Post sur le réseau social fb.

Les statistiques de la Tunisie montrent que les domaines les plus importants où la Tunisie perd des talents sont :

  1. Logiciels et services informatiques
  2. La recherche
  3. L’informatique,
  4. L’enseignement supérieur,
  5. La communication.

Au niveau des compétences, toutes hautement qualifiées, celles qui quittent la Tunisie sont :

  1. Intelligence Artificielle (IA),
  2. Test de logiciels,
  3. Gestion de l’information,
  4.  Interaction homme-machine,
  5.  Cycle de vie du développement logiciel (SDLC).

Les 5 pays les plus importants qui bénéficient du départ des talents tunisiens sont, dans l’ordre :

  • La France, avec une très large part,
  • Canada,
  • L’Allemagne,
  • Le Qatar
  • La Belgique. Tous ces pays souffrent d’une population vieillissante et ont besoin d’une migration ordonnée et sélective.

La vérité est que la Tunisie dépense pour éduquer et former des talents et des cadres hautement qualifiés, puis les « exporte » vers des pays du monde entier dans des domaines, essentiellement futurs et spécifiques en matière de croissance et de développement.

Cette étude est limitée à l’année 2019, et nous ne pouvons pas voir l’émigration des médecins en raison du nombre limité et parce qu’elle est récente. Si cette tendance à la migration future des compétences se poursuit, qui restera en Tunisie ?

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -