19 C
Tunisie
mercredi 28 octobre 2020
Accueil La UNE Coronavirus : Cellule d'écoute et d'encadrement psychologique pour les écoliers

Coronavirus : Cellule d’écoute et d’encadrement psychologique pour les écoliers

Une cellule d’écoute et d’encadrement psychologique des enfants dans les établissements scolaires vient d’être créée en vertu de l’article 11 du décret gouvernemental n°781 de 2020, en date du 14 octobre 2020, publié dans le dernier numéro du journal officiel  de la République Tunisienne.

- Publicité-

L’article 9 relatif au dépistage et à la limitation de la propagation du Covid-19, stipule que lorsqu’une contamination confirmée est enregistrée, de manière individuelle ou collective, chez des enfants, des jeunes ou des adultes en milieu scolaire ou universitaire ou dans les centres de formation professionnelle, il est nécessaire  d’appliquer les actes  prévus dans le protocole  sanitaire élaboré à cet effet et publié sur le site du ministère de la Santé, et ce en étroite coordination entre la direction de l’établissement concerné et la direction régionale de la santé.

L’autorité de tutelle prend la décision  de fermer l’espace ou le lieu concerné, si des cas d’infection massifs sont enregistrés, après une enquête sur le terrain menée par l’autorité sanitaire.

1161 cas confirmés d’infection au coronavirus dans les établissements scolaires

A noter que 1161 cas confirmés d’infection au coronavirus ont été enregistrés dans 589 établissements scolaires répartis sur l’ensemble du pays, ce qui représente 9,63% du total des établissements et ce, depuis la rentrée scolaire jusqu’au 14 octobre dernier.

Selon les chiffres publiés samedi par le ministère de l’Education, il s’agit de 513 élèves, de 510 enseignants et de 138 personnels éducatifs, ce qui représente 0,046% du total.

Par ailleurs, 3146 cas suspects sont enregistrés dont 2249 élèves, 676 enseignants et 221 personnels éducatifs.

Le directeur général des études, de la planification et des systèmes d’information au ministère de l’Education, Bouzid Nsiri, avait déclaré, vendredi à l’agence TAP, qu’une approche pédagogique individuelle sera adoptée, pour remédier au retard scolaire accusé par les élèves absents de l’école en raison d’une contamination par le Covid-19 ou soupçonnés d’en être infectés, et qui sont obligés d’observer une période d’auto-quarantaine d’une durée d’au moins 15 jours.

La même source a précisé que l’enseignant est en mesure d’appliquer cette approche dans sa classe lors des différentes étapes de l’enseignement de base et secondaire, en réservant le temps qu’il faut pour compléter et rattraper le programme pédagogique que l’élève ou groupe d’élèves obligés d’interrompre la scolarité, avaient manqué d’acquérir.

Par ailleurs, la fédération générale de l’enseignement de base a réitéré vendredi son appel au ministère de l’éducation à veiller à l’application stricte du protocole sanitaire anti-covid-19 dans tous les établissements scolaires afin de garantir la sécurité de l’ensemble de la famille éducative menaçant de boycotter les cours si les manquements au protocole sanitaire persistent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,334SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles