AccueilAfriqueCôte d’Ivoire : la CEA s'implique dans l'application du Plan de Développement

Côte d’Ivoire : la CEA s’implique dans l’application du Plan de Développement

Le Gouvernement ivoirien, au travers du Ministère du Plan et du Développement (MPD) et le Bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), a organisé un atelier de restitution du guide méthodologique de gestion du cycle des projets de la Côte d’Ivoire.

- Publicité-

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la mission fondamentale de la CEA d’assistance aux pays africains vise à soutenir le renouveau de la fonction planification du développement en Côte d’Ivoire.

Il s’est agi donc au cours de cet atelier de restituer les livrables du projet portant sur l’élaboration de ce guide méthodologique. De manière spécifique, il a été question de présenter le rapport diagnostic, le guide méthodologique de gestion de cycle de projets, le plan d’action pour sa mise en œuvre et de l’adopter comme un instrument de travail.

Ce guide méthodologique qui a été restitué renvoie à un ensemble d’outils de conception et de gestion de projet basés sur la méthode d’analyse du Cadre Logique. Il prend en compte l’activité de gestion et la prise de décision pendant le cycle du projet (y compris les missions, rôles et responsabilités, documents clés et choix de décisions).

Pour le Directeur de Cabinet du Ministère du Plan et du Développement de la Côte d’Ivoire, Monsieur Yeo Nahoua, « L’adoption de ce document de travail est une étape importante dans le processus de transformation structurelle de notre économie, un pas important de l’accélération de la marche vers l’émergence».

Quant au Directeur par intérim du Bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest de la CEA, Monsieur Bakary Dosso, il estime que « notre accompagnement a porté sur un pilier essentiel au cœur de la chaîne de la planification, je dirai même de tout processus de développement économique et social ».

Selon Monsieur Dosso, « ce guide devrait permettre à terme, d’apporter une solution aux difficultés relatives à la priorisation, à la préparation des dossiers techniques, à la réalisation des conditions et des études préalables à l’entrée en vigueur des projets, au financement des projets et à la récurrente problématique du suivi évaluation ».

Il a de ce fait invité les cadres nationaux, en particulier ceux impliqués dans la chaine de la programmation et du suivi des investissements publics à s’approprier ce guide, à l’utiliser et à le mettre à jour régulièrement pour en faire un véritable instrument de pilotage de l’action publique.

Le Directeur par intérim du Bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest de la CEA a également profité de cette tribune pour rappeler aux participants que l’année 2018 marque le soixantième anniversaire de la création de la CEA. Il a fait un point des réalisations de la Commission et indiqué la voie à suivre pour répondre aux priorités et aspirations des Etats membres.

La Côte d’Ivoire, rappelle-t-on, a mis en œuvre dès son indépendance en 1960 des plans quinquennaux successifs jusqu’en 1985, suivis des plans d’ajustements structurels et des documents de stratégies de réduction de la pauvreté jusqu’en 2012. En vue de transformer la Côte d’Ivoire en un pays émergent à l’horizon 2020, le Gouvernement a décidé de replacer la planification au cœur de l’action publique. Cette volonté s’est matérialisée par l’élaboration et la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2012-2015) et l’adoption en décembre 2015 du PND deuxième génération 2016-2020, nouveau cadre de référence en cours d’exécution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,570SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles