13 C
Tunisie
jeudi 4 mars 2021
Accueil Afrique Covid-19-Afrique : Une deuxième vague plus meurtrière qu’ailleurs

Covid-19-Afrique : Une deuxième vague plus meurtrière qu’ailleurs

La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique, où le taux de mortalité dépasse désormais la moyenne mondiale, a annoncé jeudi 21 janvier le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Africa-CDC) de l’Union africaine (UA). Ce taux s’établit désormais à 2,5 % des cas recensés, au-dessus de la moyenne mondiale de 2,2 %, a expliqué le directeur du CDC, John Nkengasong, lors d’une conférence de presse. Le nombre de cas sur le continent a augmenté de 14 % par semaine lors du mois dernier.

- Publicité-

Depuis le début de la pandémie, l’Afrique reste officiellement l’un des continents les moins touchés, avec 3,3 millions de cas de Covid-19 et presque 82 000 morts, selon l’organisme. Mais l’augmentation du taux de mortalité marque une rupture avec la première vague, lors de laquelle il était resté en dessous de la moyenne mondiale, a rappelé Nkengasong. « Nous sommes en train d’assister à un retournement, a-t-il ajouté. C’est une des caractéristiques notables de la deuxième vague, que nous devons combattre âprement. »

A l’heure actuelle, 21 pays africains enregistrent des taux de mortalité supérieurs à la moyenne mondiale. Entre autres exemples donnés par le CDC, le Soudan enregistre un taux de mortalité de 6,2 %, l’Egypte de 5,5 %, le Liberia de 4,4 % et la République arabe sahraouie démocratique (RASD, un Etat membre de l’UA) de 11,8 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles