AccueilActualitésDes activistes de plusieurs nationalités plaident pour la suppression de la dette...

Des activistes de plusieurs nationalités plaident pour la suppression de la dette de la Tunisie

Des organisations, syndicats, intellectuels, militants politiques et activistes de plusieurs nationalités ont appelé les Etats membres de l’Union européenne à supprimer les dettes qui pèsent sur la Tunisie et à donner des perspectives à sa jeunesse de vivre et travailler au pays.

- Publicité-

Dans une tribune collective publiée, hier lundi, sur les colonnes du journal français « Le Monde », les signataires ont dénoncé une « répression policière aveugle » contre des jeunes et des vagues d’arrestations dans des quartiers populaires dans de nombreuses villes du pays.

« Ces jeunes qui subissent une paupérisation croissante ne font que réclamer ce qui, il y a dix ans, a donné lieu à la  » révolution pour la dignité « , à savoir leur droit au travail, à la liberté, à la justice et à l’égalité », ont-ils estimé.

A cet effet, les signataires de la tribune ont invité le gouvernement tunisien à respecter les principes de la Constitution de 2014 qui font obligation à l’Etat tunisien de respecter la dignité de ses citoyens, condamnant le recours aux mauvais traitement, à la torture et aux procédures judiciaires expéditives.

Et de conclure que les mouvements des jeunes tunisiens révèlent l’impasse économique et sociale dans laquelle le gouvernement tunisien a plongé la société. « Une telle situation ne pouvait qu’aboutir à la confrontation avec le pouvoir qui, aujourd’hui encore et de nouveau, ne répond à leur désarroi et à leurs revendications légitimes que par la répression », lit-on dans le texte de la tribune.

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles