16 C
Tunisie
jeudi 22 octobre 2020
Accueil Monde Des explosions sur des pétroliers dans le Golfe, la 2e fois en...

Des explosions sur des pétroliers dans le Golfe, la 2e fois en un mois

Un mois après le sabotage des navires pétroliers saoudiens au large des Emirats arabes unis, pour lequel d’ailleurs la lumière n’est toujours pas faite, deux autres faits graves dans cette partie agitée du monde. Ce jeudi 13 juin au matin, des explosions se sont produites dans deux navires qui circulaient dans le Golfe d’Oman. A noter que cet espace situé entre l’Iran et le sultanat d’Oman est une route maritime très prisée par les pétroliers. Le Golfe d’Oman, niché aux environs du Golfe persique, est également une zone stratégique où des puissances militaires ont pris position pour avoir un oeil sur la péninsule arabique.

- Publicité-

« Des forces navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts, à 6h12 locales et un second à 7 heures locales », a indiqué la 5ème flotte américaine, installée à Bahreïn, rapporte l’AFP. «Des navires américains sont dans la zone et prêtent assistance», ajoute-t-elle dans un communiqué. «Le Royaume-Uni et ses partenaires sont en train d’enquêter», a déclaré l’United Kingdom Marine Trade Operations (UKMTO).

La chaîne publique iranienne « PressTV » a mentionné plusieurs explosions. Les deux bateaux touchés sont le navire norvégien « Front Altair » et le « Kokuka Courageous », qui appartient à une compagnie singapourienne. Les autorités maritimes norvégiennes ont fait état de trois explosions à bord du « Front Altair », mas aucun membre de l’équipage ne serait blessé. Le « Front Altair », consumé par les flammes, a fini par couler avec ses 75 000 tonnes de naphta, un liquide extrait du pétrole distillé. Le « Kokuka Courageous » s’en sort mieux…

Une des compagnies dont un bateau a été frappé a confié à l’agence Reuters qu’un tir de torpilles pourrait être la cause de l’incident. Une autre source parle d’une «attaque en surface».
L’Iran quant à lui dit avoir porté secours à « deux tankers étrangers », indique l’agence officielle Irna. « 44 marins ont été sauvés des eaux par une unité de secours de la Marine et transférés au port de Bandar-é Jask », au Sud-Est du pays, ajoute l’agence…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,330SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles