Elyes Jouini accuse les politiciens de vider le pays (Vidéo)

Elyes Jouini accuse les politiciens de vider le pays (Vidéo)

par -

Le vice-président de l’Université Paris-Dauphine, Elyes Jouini, qui a été brièvement ministre auprès du chef du gouvernement chargé des réformes économiques et sociales et de la coordination avec les ministères, a évoqué ce matin du vendredi 19 avril 2019 l’épineux sujet de la fuite massive des compétences tunisiennes. Il a déclaré que les politiciens ont une grande responsabilité dans cette affaire et doivent l’assumer. Il a ajouté qu’ils n’ont rien fait pour donner envie aux jeunes de rester dans leur pays…

«En matière de politique de coopération, il y a des choses vraiment absurdes ! Un professeur tunisien qui exerce dans une université publique n’a pas le droit d’enseigner dans des facultés privées. Par contre, on le laisse filer à l’étranger ! Il aurait été préférable de le laisser donner des cours dans une université privée et rester en Tunisie pour former les étudiants que de le laisser émigrer», a dit Jouini sur Express FM. «Un Tunisien qui va être formé pour devenir un scientifique ou un chercheur coûte très cher à la communauté nationale. Quand il y a des bureaux de recrutement étrangers qui viennent pour sélectionner les meilleures compétences, c’est une perte sèche pour le pays. Et je ne blâme pas ceux qui partent. Je pense qu’il est du devoir du gouvernement de plancher sur des dispositifs de coopération internationale pour dédommager la Tunisie de ses pertes», a-t-il ajouté.

«Nous disposons de compétences à l’étranger et de savoir faire. Il faut se ressaisir, lancer un dialogue national et mettre en place quelque chose pour faire rêver les jeunes Tunisiens. Mais malheureusement la situation sur le plan politique ne donne pas envie de rêver. Et s’il n’y a pas un sursaut énergique de la part de la société civile et du personnel politique, on risque de le payer très cher dans les années à venir», a lâché le vice-président de Paris-Dauphine.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire