Finance climatique : Le Maroc indique la voie aux pays africains

Finance climatique : Le Maroc indique la voie aux pays africains

par -

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert pour le Climat et la Finance Climatique.

La Formation qui durera 3 jours, connaîtra outre la présence du Coordinateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique du Nord et du directeur du 4CMaroc, la participation de plusieurs pays africains sélectionnés par la FAO à savoir (Bénin, Congo, Gambie, Kenya, Mozambique, Jordanie, Mauritanie, Soudan, Tunisie).

Les besoins en financement des pays africains, souvent les plus affectés par le réchauffement climatiques, s’accroissent au fur et à mesure de l’ambition de ces pays de basculer vers une gestion durable de leurs ressources et de la réalisation des objectifs fixés par l’Accord de Paris.

C’est dans ce cadre et celui de l’appui technique qu’apportent la FAO et le 4CMaroc dans la région, que cette formation est organisée, afin d’opérer ce changement de paradigme et de permettre à ces Pays de bénéficier de l’expérience marocaine et des enseignements tirés, des projets ayant bénéficié de la finance climat.

L’Atelier aura comme principaux objectifs de :

  • Faciliter l’accès des pays africains au Fonds Vert pour le Climat (fonds pour les projets et fonds de préparations)
  • Expliquer les principes du FVC (Priorités and Domaines des Résultats; Cadre d’investissement ; Rôles des différents acteurs ; Processus du développement de projets FVC ; Etat des lieux du FVC (Axé sur les projets en agriculture)
  • Etablir des recommandations sur les modalités de développement des propositions de projets dans le secteur agricole

A noter que d’autres sessions de formations similaires, autour de la finance climat seront organisées prochainement par la FAO.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire