Honda encore dans la tourmente, à cause des mêmes airbags

Honda encore dans la tourmente, à cause des mêmes airbags

par -

Honda a annoncé mardi le rappel de 1,2 million de véhicules de marques Honda et Acura en Amérique du Nord pour remplacer des airbags Takata défectueux du côté conducteur par ceux d’un autre équipementier, rapporte Reuters.

Le constructeur automobile japonais dit avoir été informé d’un cas de blessure lié à ce défaut. Les véhicules concernés par ce nouvel rappel avaient déjà fait l’objet d’une modification de leurs airbags.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l’autorité américaine de la sécurité routière, a précisé que ce nouveau rappel portait sur 1,1 million de véhicules aux Etats-Unis.

Au Canada, au Mexique et en Amérique centrale, le rappel porte sur 100.000 véhicules, a précisé pour sa part Honda.

Le groupe japonais a pris conscience du problème après le crash d’une Honda Odyssey, lorsque l’airbag frontal s’est déployé et provoqué une blessure au bras du conducteur.

Une enquête a révélé par la suite que des problèmes de production dans les usines de Takata à Mexico avaient entraîné une humidité excessive dans l’airbag lors de l’assemblage.

Les explosions impromptues des coussins d’air de Takata ont fait dans le monde plus de 290 blessés et provoqué la mort de 23 personnes, dont 21 pour les seuls véhicules Honda.

Au total, 19 constructeurs automobiles ont rappelé plus de 100 millions d’airbags potentiellement défectueux, entraînant le plus important rappel de l’histoire de l’automobile et acculant à la faillite Takata et sa filiale américaine TK Holdings.

Le fabricant japonais traine ce problème depuis 2014 et n’a toujours pas trouvé la solution !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire