30 C
Tunisie
lundi 28 septembre 2020
Accueil Actualités La contraction de l’économie tunisienne de 11,9%. Le pourquoi et le comment...

La contraction de l’économie tunisienne de 11,9%. Le pourquoi et le comment !

L’économie tunisienne s’est contractée de 11,9% (-11.9%) durant le premier semestre de 2020 par rapport au premier semestre de 2019, selon les statistiques publiées, samedi, par l’INS.
Le PIB, au prix de l’année précédente, a drastiquement diminué, au deuxième trimestre 2020, de 21,6% (-21.6%) par rapport au même trimestre de 2019 et de 20,4% (-20.4%) par rapport au premier trimestre de 2020.
Il faut aussi noter qu’il y a eu révision du taux de croissance du premier trimestre 2020 de -0,5% pour qu’elle devienne -2,2%.
La valeur ajoutée des industries manufacturières a régressé de 27%, au cours du 2ème trimestre de 2020 par rapport à la même période de 2019 et de 26,8% par rapport au premier trimestre de 2020.
Cette baisse résulte essentiellement, du repli enregistré au niveau de la production de tous les secteurs à l’instar de ceux du textile, habillement et chaussures (-42%), des industries des matériaux de construction et de la céramique (- 38,4%), des industries mécaniques et électriques (-35,9%), des industries chimiques (-3,6%) et des industries agricoles et agroalimentaires (-3,9%).
La valeur ajoutée des industries non manufacturières s’est repliée de 20,8%, au cours du 2ème trimestre de 2020, par rapport à la même période de 2019 et de 17,9% par rapport au premier trimestre de 2020.
Cette régression est due, essentiellement, à la chute de la production des secteurs des mines (-21,5%) et du secteur du bâtiment (-42,5%).
Toutefois, la VA du secteur de l’extraction du pétrole et du gaz a augmenté de 4% en raison de la hausse enregistrée en matière d’extraction de gaz naturel de 5,2%.
Pour ce qui est des services marchands, la V.A a diminué de 30,4%, durant le 2ème trimestre de 2020 par rapport à la même période de 2019 et de 28,8% par rapport au 1er trimestre de 2020.
Le secteur des services marchands est l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie du coronavirus et des mesures de lutte contre cette pandémie.
Cette contraction s’explique par la chute de la production de la plupart de ses filières, à l’instar des secteurs des services hôteliers, des restaurants et des cafés (-77,5%) sous l’effet de la décision de fermeture des cafés et restaurants durant les mois d’avril et de mai. La fermeture des frontières aériennes et le confinement sanitaire ont aussi entravé l’activité des hôtels durant le deuxième trimestre de 2020.
La V.A du secteur des services de transport s’est également repliée de 51,5% en raison de la forte régression de l’activité des différents moyens de transport sous l’effet du recul de l’activité économique, des restrictions imposées sur les déplacements et du repli du volume des opérations dans le commerce extérieur.
S’agissant du secteur des services non marchands, essentiellement les services de l’administration, une diminution de 15,8% a été enregistrée.
Enfin, la V.A du secteur agricole et de la pêche a crû de 3,6% durant le 2ème trimestre de 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,653FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,306SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles