21 C
Tunisie
mardi 20 octobre 2020
Accueil La UNE La LF 2020 était « un peu ambitieuse » et celle de...

La LF 2020 était « un peu ambitieuse » et celle de 2021 sera « réaliste », dixit Ali Kooli

Il a gardé le silence sur le contenu et n’a presqu’officiellement consulté personne à son propos. Il était en retard d’un jour pour le dépôt de la LF 2021 (Loi de finance) et de la complémentaire 2020 à l’ARP. Mais le jour même, le super-ministre de l’Economie de la Tunisie, lance une campagne de communication sur les lois de finances et le semblant de budget 2021 dont aucun texte n’a filtré à l’exception de quelques chiffres globaux, en préambule de la LF 2021.

  • 2020 : Croissance négative de 8 % et déficit budgétaire de 14 %
- Publicité-

Pour Africanmanager, Ali Kooli commence par le rappel de ce qui aurait été réalisé par la LF 2020 (les chiffres qui en ont jusqu’ici rendus publics s’arrêtaient au mois de juillet dernier), ou ce qu’il appelle « la genèse » de la LF 2021. « Elle a été bâtie jusqu’à septembre 2019, et je pense qu’elle a été un peu ambitieuse », dit-il dans un doux euphémisme, en parlant de l’alors prévision de 3 %, un taux jamais réalisé au cours des quinze dernières années, et un déficit de 3 %. « Peut-être que cela aurait pu se faire. Mais on a eu, au mois de mars 2020, un cataclysme d’une ampleur inégalée, inattendu et inconnu, et qui a eu des effets dévastateurs sur nos comptes. Le 1er trimestre, même avant le Covid, on faisait une croissance de zéro. Et déjà, on voyait que les hypothèses étaient un peu compliquées. On s’attend à finir l’année avec une croissance négative de 8 %, après un 3ème trimestre un peu négatif et un 4ème Flat », ajoute le super-ministre de l’économie, comme pour justifier ce qu’il propose pour 2021. Conséquence, le budget de l’Etat devait récolter 36 Milliards DT en recettes fiscales et parafiscales. « On va en récolter seulement 30 Milliards DT. Et la baisse de -6 Milliard DT aurait pu être plus lourde, à -8 Milliards DT, si ce n’étaient les mesures correctives introduites », dit-il encore.

Et toujours dans la même gymnastique de distanciation (on allait presque dire sociale), par rapport à l’héritage de Nizar Yaiche, tout en le citant au titre du retard de paiement de ses fournisseurs de l’ordre de 8 Milliards DT, mais « tout en m’inscrivant dans ce que le chef du gouvernement a dit dans son discours d’investiture lorsqu’il disait qu’il était anormal et immoral de ne pas payer ses dettes », Ali Kooli additionne les surcoûts du Covid à 2 Milliard DT, au manque à gagner de 6 Milliards en recettes fiscales et parafiscales et il annonce que le déficit budgétaire de 2020, estimé à 3 %, sera de 14 %.

  • 2021 : 4 % de croissance et 8 % en déficit budgétaire. Kooli n’est pas « Maboul », et il le dit

Pour son propre mandat, celui de 2021, le super-ministre de l’économie annonce une croissance positive de 4 %. Il est conscient qu’il pourrait être traité de « Maboul », à cause de ce chiffre. Lui, il explique que « c’est rationnel, car pour faire ce taux de 4 %, on s’est dit qu’on n’augmentera pas nos dépenses, plus le taux de croissance. Et dans notre budget, il n’y aura pas d’augmentation des dépenses ordinaires ».

Et lorsqu’on lui fait remarquer que le budget a pourtant augmenté, passant de 47 à 52 Milliard DT, il explique que « dans la construction du budget en Tunisie, nous la présentons toujours, contrairement aux pays développés, d’une manière classique où on trouve les dépenses constatées et non prévues et la couverture des dettes d’une manière globale, sans distinction entre principal et intérêts ». On en tire comme 1ère conclusion que l’ancien ministre des Finances qui critiquait devant l’ARP son prédécesseur, avait continué à travailler exactement comme lui. Au passage, Ali Kooli nous apprend que la Tunisie devra rembourser cette année 12 Milliards DT en dettes. Et il termine son speach en faveur de la LF 2021, celle d’Ali Kooli, en disant que « au vu de nos dépenses, investissement, masse salariale, compensation et autres, le taux de croissance a été maîtrisé. Les chiffres de la dette et son remboursement ont haussé, c’est pourquoi le déficit budgétaire sera de 8 % », tout aussi inédit pour la Tunisie, comme les 4 % de croissance tel qu’en parlait Ali Kooli plus haut.

  • Réaliste pour lui, de l’amateurisme pour T. Rajhi

Interrogé par Africanmanager sur le trait principal de son 1er budget, Ali Kooli dit qu’il est « réaliste ». Nous lui opposons alors ce Post fb d’un ancien ministre (Taoufik Rajhi) qui disait que « la première leçon en première année sciences économiques est que « la science économique est l’allocation optimale des ressources rares. La LF2020 complémentaire et la LF2021 reposent sur le contraire: L’allocation non optimale de ressources théoriquement abondantes mais inexistantes. Un déficit budgétaire, en 2020, de 13,8% et un besoin de financement de 21 Milliards dont presque la moitié à chercher pendant les deux mois et demi prochains, augmentant par l’occasion la dette de plus de 33%. En plus, un déficit de 7,3% en 2021 avec un besoin de financement de 19,6 milliards, ce qui conduit à emprunter 30 milliards en 14 mois relèvent tous de l’amateurisme. Messieurs, vous devriez revoir vos copies », ou cette remarque du député Fayçal Derbel que « ça manque d’innovation en matière de solution pour la crise ». Souriant, jaune sans doute, Ali Kooli commente que « chacun est libre de son opinion. Nous annoncerons, dans les prochains jours, nos décisions et nos futures réalisations. Et j’espère que la réalité prouvera à ces gens, dont ceux qui étaient au pouvoir et n’ont, semble-t-il, que peu réalisé, qu’ils se trompent d’analyse ». Et vlan !

Nous reviendrons, dans un prochain article, sur les principales mesures prises par le super-ministre de l’économie dans la loi de finances, les « bonnes » [ar], les moins bonnes, et celles qui contiennent des « pièges » pour les non ou peu déclarants fiscaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,330SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles