AccueilLa UNELe député dit son fait au « super » ministre !

Le député dit son fait au « super » ministre !

Deux amis communs nous ont contactés pour demander qu’on arrête ce qu’ils croient être une cabale contre le ministre des Finances. Son parti, de son côté, aurait envoyé deux de ses « communicateurs » se renseigner auprès de collègues sur les 2 ou trois journalistes critiques à son égard.

- Publicité-

Pourrions-nous pour autant passer sur la dernière prestation à l’ARP de ce ministre, dont même ses proches n’étaient pas contents ? Cela, d’autant qu’elle a été plus que critiquée en pleine séance plénière de l’ARP, et par le rapporteur de la commission des finances !

–        Le Shutdown en septembre 2021, si pas de crédit alternatif en attendant celui du FMI

Lors de la réunion, le 21 mai courant, de la Plénière de l’ARP en effet, le député Fayçal Derbel a commenté l’intervention du ministre tunisien de l’Economie, une intervention où Ali Kooli s’était cru obligé, on ne sait pour quelle raison, de s’épancher sur les bienfaits de ladite révolution en Tunisie.

Le comprenant manifestement mieux que nous, le député indépendant lui a souhaité du courage, pour le travail qu’il mène, « sous un bombardement intensif » disait le député. Mais ce dernier a vite fait de lui fournir l’explication, en lui rappelant  « quelques situations par lesquelles le ministère, ou le gouvernement, s’étaient laissés mettre dans cette position inconfortable ».

Le député Derbel démontre ainsi, simulation par les chiffres à l’appui, que « si le ministère n’arrivait pas à y trouver un crédit alternatif d’ici août septembre prochains, en attendant l’accord du FMI en septembre, le pays court irrémédiablement vers le Shutdown et la cessation de paiement ». Et d’attirer l’attention du « super » ministre qu’il aurait suffi de travailler sur ce type de solution, et d’en parler, « pour que s’arrête le bombardement » dont il fait l’objet comme le confirmait le rapporteur de la commission des finances de l’ARP.

–        Discordance entre les chiffres de 2 institutions du même ministère

Le même député, et toujours dans sa tentative d’expliquer au ministre des Finances ses défaillances, a aussi attiré son attention sur la discordance entre deux documents, pourtant issus de deux ministères sous sa tutelle directe. Il s’agissait d’abord du document de l’INS (tutelle du ministère du Développement) sur l’évolution de la croissance du PIB pour le 1er trimestre 2021, et ensuite le document du ministère des Finances sur l’exécution du budget de l’Etat pour le 1er trimestre 2021. « Et alors que l’INS parlait d’un déficit de -3 % de la croissance, et  que le document de l’exécution du budget pour la même période de 2021 évoquait une hausse des ressources en TVA de 21 %,cela nécessite explication », interpellait le député, expert-comptable de métier. Les deux chiffres devaient en effet être en concordance, la baisse de l’un expliquant celle de l’autre. Plus tard, et en guise d’explication, le « super » ministre se bornera à dire que « c’est étrange qu’on puisse en vouloir aux services du Fisc de récolter plus de ressources ».

–        « Tout ça pour ça ? Activez l’accord sur l’échange des déclarations fiscales et vous verrez »

Et Derbel d’en arriver au « document, secret et fuité », dernièrement présenté par ledit ministre au FMI lors de son  voyage à Washington. Un secret que Kooli a comparé, en réponse, à celui fait par Youssef Chahed qui ne l’aurait montré à personne. Kooli oubliait seulement que le 1er document donné au FMI avait été fait sous Habib Essid.

Pour l’actuel, Derbel qui n’était alors ni conseiller ni député, reproche qu’il « contient des mesures, qui deviendront obligatoires, inconcevables ». Il rappelle ainsi à Ali Kooli qu’il disait ne pas avoir l’intention de supprimer la compensation, alors que vous dites clairement le contraire dans la page 14 dudit document, en précisant même « la levée définitive de la subvention, au titre du GPL [Ndlr : Gaz domestique en bouteilles], au cours du second semestre 2021. Est-ce que vous réalisez que cela augmentera à 21 ou 24 DT le prix de la bouteille, au lieu de 7,4 DT ? Vous dites aussi, dans le même document, qu’à l’horizon 2023, le mécanisme de ciblage de la subvention du transfert permet d’optimiser les finances publiques de 940 MDT. Tout ça pour ça ?! Croyez-moi, Monsieur le ministre ; vous pourriez tripler ce montant, par la simple mise en application de l’échange des informations à la demande ».

Il s’agirait, alors, de dresser une liste de fuyards du Fisc, à l’étranger notamment, et de demander aux banques étrangères d’envoyer aux autorités tunisiennes les listes des biens de toutes les personnes cachées à l’étranger. La procédure est légale, et avait fait l’objet d’un accord multilatéral de coopération financière, signée par la Tunisie à Paris en novembre 2019, pour l’échange automatique des déclarations fiscales et visant la lutte contre l’évasion fiscale.

–        Vous proposez au FMI la création d’une agence du recouvrement, qui existe depuis 2018

Fin connaisseur, Derbel évoque aussi, devant le « super » ministre de l’Economique, le projet d’unification de l’IS à 15 %. Le rapporteur de la commission des finances de l’ARP s’est alors étonné que l’on prenne une telle mesure, sans aucun recours à un Stress-Test. Il a aussi indiqué qu’il en avait personnellement fait un sur les chiffres de 5 banques et de 2 compagnies d’assurances, et qui a démontré une baisse 100 MDT des recettes fiscales de l’Etat.

Se demandant ensuite, en lui adressant la parole, pourquoi le ministre souriait, Derbel a aussi évoqué la proposition, contenue dans la page 8 du document remis au FMI, pour la création d’une agence fiscale, pour la comptabilité et le recouvrement. Une idée, par laquelle notamment, le ministère tunisien des Finances compterait baisser de 15 % le nombre de ses fonctionnaires. Et de lui rappeler que « cette agence existait depuis 2018, incluse dans la loi de finances de la même année, certes sous forme d’une instance, mais avec les mêmes prérogatives ». Et Derbel de terminer, en priant le « super » ministre de se rattraper pour tout cela, dans la loi de finance complémentaire, annoncée pour mars 2021 et par encore faite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,447SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles