La manne touristique algérienne au rendez-vous

La manne touristique algérienne au rendez-vous

par -

La Tunisie reste la destination préférée des touristes algériens. Leur nombre atteint 2 millions chaque année. Leur affluence s’explique essentiellement par les similitudes culturelles entre les deux peuples, la non-imposition de visa, les prix accessibles et la proximité des frontières.

Selon des informations récemment rapportées par de nombreux supports médiatiques algériens à l’instar du site ALG24, la destination Tunisie a connu un important rush des Algériens dès la mi-août. Durant le week-end dernier, pas moins de 40 000 touristes algériens ont transité par le poste-frontalier d’Oum Teboul (El Tarf).

De longues files d’attente s’étaient formées, certaines familles étaient contraintes de rester des heures sur les trottoirs.

De nombreux véhicules attendaient aux frontières pour les formalités de passage. Des encombrements importants de la circulation routière ont été constatés, bien que la police des frontières ait fourni tous les moyens pour faciliter les procédures d’entrée et de sortie en Tunisie, précise la même source.

Trabelsi : l’affluence des Algériens vers la Tunisie est devenue une tradition

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, s’est engagé depuis le mois de juillet 2019 à réunir toutes les conditions pour l’accueil des touristes algériens au niveau des points de passage frontaliers.

Il a, dans ce contexte, mis l’accent sur la solidarité tuniso-algérienne, affirmant que « l’affluence des Algériens vers la Tunisie est devenue une tradition de grande importance pour le tourisme tunisien ».

Notons à ce propos que près de 500 mille touristes algériens ont visité la Tunisie entre janvier et avril 2019, et que la Tunisie ambitionne d’accueillir 9 millions de touristes en 2019.

Le ministère du Tourisme a consacré des millions de dinars à la promotion de la destination tunisienne en Algérie à travers l’installation de plusieurs panneaux publicitaires incitant les citoyens locaux à découvrir les divers sites culturels et touristiques tunisiens.

De telles initiatives pourraient gonfler les recettes touristiques, surtout que de nombreuses localités tunisiennes sont susceptibles d’attirer tant des professionnels que des touristes algériens, grâce à ce qu’elles présentent comme produits touristiques, à savoir l’attractivité naturelle et la diversité culturelle.

Le secteur du tourisme est sur de bons rails pour atteindre des sommets en 2019. Le fait est que les indicateurs commencent à passer au vert sans pour autant renouer avec les performances de 2010, une année référence qui a vu 6,9 millions de touristes étrangers débarquer en Tunisie.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire