La production automobile britannique en chute libre

La production automobile britannique en chute libre

par -

La production dans le secteur automobile britannique a décliné l’année dernière à son rythme le plus important depuis la récession de 2008-2009, sous l’effet d’un recul des exportations et de la demande de véhicules diesel, nous apprend Reuters.

L’investissement dans le secteur, cependant, a presque doublé pour atteindre 1,1 milliard de livres sterling (1,3 milliard d’euros environ) du fait de la décision en juillet dernier de Jaguar Land Rover d’assembler des véhicules électriques en Grande-Bretagne, dans son usine de Castle Bromwich.

D’après les chiffres de la SMMT (Society of Motor Manufacturers and Traders), la production automobile a chuté l’an dernier de 14,2% en rythme annuel, à 1,3 million de véhicules.

Il s’agit d’un troisième déclin consécutif alors que certains constructeurs ont fermé des usines pour une période prolongée pour prévenir d’éventuelles perturbations liées au Brexit.

En 2009, la production automobile britannique avait chuté de près d’un tiers, détaille encore la même source.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire