23 C
Tunisie
dimanche 5 juillet 2020
Accueil Actualités La Tunisie sur la liste des 14 pays « safe » admis...

La Tunisie sur la liste des 14 pays « safe » admis dans l’espace UE

La Tunisie, l’Algérie et le Maroc font partie des 14 pays dont les citoyens sont jugés par l’Union européenne suffisamment « safe » pour être admis à partir du 1er juillet, mais les États-Unis et la Chine ne figurent pas dans une liste dévoilée mardi.

Le Brésil, l’Inde et la Russie sont parmi les autres grands pays à ne pas figurer sur la liste en raison de leur nombre élevé de cas de contamination au coronavius.
L’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande et l’Uruguay font partie de la liste.
L’UE a déclaré que la Chine est « soumise à la confirmation de la réciprocité », ce qui signifie qu’elle doit lever toutes les restrictions à l’entrée des citoyens européens en Chine avant de permettre aux citoyens chinois d’y revenir.

Les pays devront lever toutes les interdictions qu’ils pourraient avoir sur les voyageurs européens et la liste sera mise à jour tous les 14 jours.
Certains pays du sud du bloc, comme la Grèce, l’Italie et l’Espagne, désespèrent d’accueillir à nouveau des touristes pour la saison estivale afin de relancer leurs pays en difficulté, mais il y aurait encore des divergences d’opinion quant au maintien d’un équilibre entre l’économie et le contrôle de Covid-19.

On estime que plus de 15 millions d’Américains se rendent en Europe chaque année, mais les cas continuent d’augmenter dans le pays le plus touché au monde, avec plus de 126 000 personnes qui seraient mortes aux États-Unis, bien que le chiffre soit presque certainement beaucoup plus élevé.

L’Europe a lentement commencé à sortir de plusieurs mois de confinement, bien que des épidémies localisées aient été signalées dans certaines régions d’Allemagne et du Royaume-Uni.
En mars, l’UE a imposé des restrictions sur les voyages non essentiels dans ses 27 pays, plus l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse, qui font partie de l’espace Schengen à frontières ouvertes, afin de stopper la propagation du virus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,207FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,282SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles