AccueilActualitésL'AFI signe un protocole d'accord avec l'Agence congolaise pour la promotion des...

L’AFI signe un protocole d’accord avec l’Agence congolaise pour la promotion des investissements

L’Agence Foncière lndustrielle (AFI) a conclu avec l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) du Congo (Kinshasa) un protocole d’accord dans le domaine de l’aménagement des zones industrielles, le premier accord du genre en Tunisie.

- Publicité-

L’AFI mettra son expertise à disposition pour l’aménagement des zones industrielles dans les sites inexploités au Congo, à travers leur délimitation, la réalisation d’études et la présentation des projets dans le domaine foncier, en plus de l’échange d’expériences, notamment en matière de formation, en vertu de ce protocole paraphé par le PDG de l’AFI, Souheil Chéour et le directeur général de l’ANAPI Anthony Nkinzo Kamole, à l’occasion de la mission économique tunisienne effectuée au Congo du 22 au 25 mars 2021.

Il y a lieu de signaler que la Société internationale foncière de Tunisie (SOFIT), créée au début de 2018, permet à l’Agence d’exporter son expertise et les services nationaux dans le domaine foncier et ses différents composants (habitat, industrie et technologie), au moment où l’agence oeuvre à accèder au marché congolais, vu les opportunités importantes qu’il offre dans ce domaine. La SOFIT a été créée avec un capital de 10 millions de dinars auquel le secteur public a contribué à hauteur de 40% et l’AFI à raison de 33% ainsi que les privés avec une part de 60%.

L’AFI choisira, dans le cadre du même protocole, et dans une première phase, 4 sites au Congo, dont un site dans la Capitale et trois autres hors de celle-ci, pour prendre les premières mesures afin de définir le patrimoine foncier industriel, avant de concevoir l’étude de faisabilité et le dossier de lotissement ainsi que le raccordement aux réseaux routier, de l’eau potable et de l’électricité, a indiqué Chéour.

Et d’ajouter que le ministre de l’Industrie congolais a réaffirmé la volonté de son pays de mettre à profit l’expérience tunisienne dans le domaine foncier, afin d’aménager un nombre de zones industrielles.

Cette coopération bilatérale vise à promouvoir les projets dans les domaines des industries de transformation, de l’artisanat, des petits métiers et des services dans la République de Congo Démocratique (RDC).

Les deux parties s’engagent, ainsi, à collaborer afin d’améliorer l’investissement et les projets dans le secteur foncier industriel dans les deux pays.

L’ANAPI s’est engagée, dans ce cadre, à faciliter l’accès à l’information, définir les sites adéquats pour la mise en place des zones industrielles et à présenter les recommandations aux autorités centrales et régionales concernées.

L’AFI est un établissement public à caractère non administratif, placé sous la tutelle du ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines. Il oeuvre à renforcer le tissu industriel et à contribuer au développement socio-économique en Tunisie.

Pour ce qui est de l’ANAPI, elle est un établissement public à caractère technique.

A rappeler que le forum a été organisé en coopération entre l’ambassade de Tunisie à Kinshasa et le Conseil des affaires tuniso-africain (TABC) dans le but de booster les exportations entre la Tunisie et la RDC, de manière à impulser les échanges commerciaux bilatéraux, consolider les relations économiques et mieux faire connaitre le climat d’affaires et les opportunités d’investissement dans ce pays africain.

La RDC, deuxième plus grand pays africain en termes de superficie après l’Algérie, partage ses frontières avec 9 pays, ce qui lui permet de devenir une plateforme régionale. Ce pays compte plus de 100 millions de consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,675FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,454SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles