AccueilActualitésL'attaque était belle, la riposte aussi !

L’attaque était belle, la riposte aussi !

« Le Mouvement Ennahdha réagira à l’initiative présidentielle sur l’égalité successorale une fois officiellement soumise au parlement« , a indiqué le président du Mouvement, Rached Ghannouchi.
Dans le discours qu’il avait prononcé lundi dernier à l’occasion de la fête de la femme, le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a proposé la consécration de l’égalité successorale, à travers l’institution d’une loi garantissant l’égalité dans l’héritage et de réviser le Code du statut personnel (CSP) pour qu’il soit adapté à l’évolution de la société et à la législation en vigueur conformément aux dispositions de la Constitution de la deuxième République.

- Publicité-

Selon Caïd Essebsi, le principe serait d’appliquer l’égalité dans l’héritage sans pour autant écarter l’option de l’application de la chariâa. Le projet de loi sur l’égalité dans l’héritage sera soumis au parlement au démarrage de la prochaine session parlementaire.

Dans un post publié jeudi 16 août 2018 sur la page officielle  » Facebook  » du Mouvement Ennahdha, à l’occasion du 5e anniversaire de la rencontre qu’il l’avait réuni dans la capitale française, Paris, avec le président de la République, Béji Caïd Essebsi, qui était alors leader du Front du salut, Ghannouchi a jugé indispensable d’engager un dialogue pour aboutir à une solution consensuelle, à l’abri de toute forme de polémique et de division.
« La voie du consensus était un choix stratégique pour le Mouvement Ennahdha, particulièrement en ce qui concerne la Constitution« , a-t-il lancé.
« Ennahdha avait voulu que la Constitution soit un instrument d’union et non de division ou de dissension« , a-t-il ajouté dans son post intitulé « Rencontre de Paris : Leçons, défis et perspectives« .
A ce propos, Rached Ghannouchi a estimé judicieux d’adopter cette même stratégie de dialogue et de réflexion dans le traitement des questions d’actualité et de placer la communauté nationale à l’abri de tout ce qui risque de semer la division, de provoquer les frictions ou d’inciter à la haine.

Tout en réaffirmant l’attachement absolu à la voie du consensus appuyée par le président de la République, Béji Caïd Essebsi, le président du Mouvement Ennahdha a tenu à souligner que le consensus demeure le meilleur cadre de dialogue autour de toutes les questions pour aboutir à des solutions, à des alternatives et à des compromis, loin de la logique de la domination et de tyrannie d’opinion.
« La bonne gouvernance du consensus instaurée au cours de ces dernières années demeure la clé du salut et un réservoir d’espoir et d’optimisme« , a-t-il ajouté.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,572SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles