Le boycott des examens du Secondaire est irréversible. La loi sera appliquée,...

Le boycott des examens du Secondaire est irréversible. La loi sera appliquée, avertit le ministère

par -

La décision de la commission administrative de boycotter des examens du premier trimestre est judicieuse, notamment après l’échec des négociations, et ne sera annulée qu’une fois les revendications exaucées, a affirmé dimanche le secrétaire général de la fédération générale du syndicat de l’enseignement secondaire, Lassad Yaacoubi.

Il a souligné que la commission n’a pris aucune décision unilatérale et en l’absence de recours au bureau exécutif de l’UGTT, insistant sur l’impératif d’examiner avec sérieux le dossier du secteur de l’enseignement secondaire.

La demande de baisse de l’âge de départ à la retraite est une revendication essentielle pour le syndicat, a encore ajouté Yaacoubi, signalant que la grève du 22 novembre dans le secteur de la fonction publique est une grève organisée pour défendre la souveraineté nationale.

La loi sera appliquée en cas de non respect du calendrier des examens et des vacances scolaires conformément à l’accord signé en début de l’année scolaire entre la fédération générale de l’enseignement secondaire et l’autorité de tutelle, a affirmé, en guise de réponse, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem.

Il a rappelé que les différentes parties sont tenues de respecter l’accord signé en présence des représentants du syndicat et du ministère de tutelle.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire