35 C
Tunisie
jeudi 6 août 2020
Accueil La UNE Le couteau d’Ennahdha toujours sur la gorge, Fakhfakh se fige !

Le couteau d’Ennahdha toujours sur la gorge, Fakhfakh se fige !

Le couteau d’Ennahdha toujours sur la gorge, Fakhfakh se fige !

Selon toute vraisemblance, le « Fakhfakh-Gate » ne serait pas encore terminé. On ne connait toujours rien des péripéties de l’enquête judiciaire sur l’affaire du conflit d’intérêt. Mais les députés ne semblent pas encore vouloir lâcher le morceau dans leur enquête parlementaire.Entretemps, le chef du gouvernement se semble se figer dans l’inaction, et a oublié qu’il a une économie, même pas à relancer, mais carrément à sauver.

Depuis sa sortie ratée à l’ARP du 30 juin dernier, il n’a pris presqu’aucune décision de véritable gestion d’un Etat au bord de la crise financière systémique. Il a dit des bribes de plan d’action le 30 juillet devant l’ARP. Mais depuis, rien. Or, à moins qu’il ne possède des chiffres qui diraient que tout va bien de ce côté, l’économie tunisienne est à la dérive. Les ressources de l’Etat diminuent comme une peau de chagrin, et le tourisme se meure.

Entre le 30 juin et le 7 juillet de cette année, Elyes Fakhfakh a rencontré deux fois le chef de l’Etat, celui dont il dit tirer la légitimité. Une en tête à tête, durant laquelle certaines sources disent qu’il lui aurait conseillé de démissionné et que Fakhfakh aurait refusé le conseil. L’autre, avec le président de l’ARP et dirigeant du parti islamiste tunisien. Et le même 3 juin, il avait rencontré les membres de sa coalition gouvernementale.

De toutes ces rencontres, rien n’a filtré sur le sort d’un chef du gouvernement qui reste sous menace du « Fakhfakh-Gate ». Sauf peut-être le communiqué de la Choura du parti islamiste au pouvoir en Tunisie, le 5 juillet c’est-à-dire deux jours après la réunion de la coalition gouvernementale le 3 juillet à La Kasbah.

Le communiqué de la Choura d’Ennahdha, a été rendu public le 3 juillet aussi, peut-être aussi à l’issue de la réunion de la coalition avec Elyes Fakhfakh. Ce communiqué de la Choura, était presqu’exclusivement consacré à l’affaire du conflit d’intérêt qui met en danger le ministère Fakhfakh. « Une affaire qui a porté atteinte à l’image de la coalition gouvernementale, et qui nécessite une révision de notre position du gouvernement et de la coalition qui le compose », souligne le communiqué de la Choura. Une révision déjà entamée, lorsqu’Ennahdha avait demandé à Fakhfakh d’élargir sa coalition au parti Qalb Tounes, et que le chef du gouvernement lui avait alors répondu par un « c’est moi qui commande ».

Le communiqué de la Choura du 3 juillet 2020, finit par dire que la position d’Ennahdha sur cette affaire se fera connaitre lors de sa prochaine réunion. Il donne ainsi un sursit à Fakhfakh, mais met aussi tout le gouvernement dans cette expectative, le figeant ainsi dans l’inaction.

Il y a eu certes deux Conseils de ministres, le 2 et le 7 juillet, et quelques rencontres par-ci par-là. Mais les réunions de conseils de ministres, n’avaient fait qu’adopter des projets de loi ou des décrets sans aucun impact réel sur la vie économique, et encore moins sur le plan de sauvetage, annoncé depuis le 30 juin et pas toujours détaillé.

Une situation, qui plonge toute une économie dans l’attentisme, née de l’incertitude sur l’avenir du chef du gouvernement. Entretemps, l’UGTT « passe à l’attaque », et propose qu’on passe carrément à de nouvelles législatives anticipées.

De nouveau donc, le parti islamiste tunisien tient en otage tout le gouvernement, et fait même qu’un chef de gouvernement ne peut même pas changer de Pdg d’une compagnie nationale, comme Tunisair, sans passer par le ministre d’Etat du transport d’Ennahdha. Une situation créée par l’amateurisme du chef du gouvernement dans la gestion de sa carrière politique. Tête dure, il prend lui aussi, avec son affaire de « conflit d’intérêt », tout un pays en otage. Force est de la constater, jusque-là Elyes Fakhfakh gère mieux ses entreprises que son gouvernement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,231FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,288SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles