15 C
Tunisie
dimanche 29 novembre 2020
Accueil La UNE Après avoir refusé tout soutien à Tunisair, ministre et chef de gouvernement...

Après avoir refusé tout soutien à Tunisair, ministre et chef de gouvernement renvoient improprement le Pdg

L’homme, militaire de profession et dont les « faits de guerre » au cours de la révolution ne sont plus à démontrer, avait hérité d’une gestion calamiteuse du dossier de Tunisair de tous les ministres du transport de la révolution de l’après révolution.

- Publicité-

Comme Elyes Mnakbi, tous les ancien Pdg de la compagnie avaient présenté des plans de sauvetage de la compagnie. Des plans, tous refusés et mis dans les tiroirs par tous les gouvernements successifs, faute de moyens financiers. Youssef Chahed, l’avait clairement dit, et Elyes Fakhfakh aussi, suivant son ministre du transport dans sa cabale contre Tunisair.

L’actuel Pdg de Tunisair, avait pourtant démontrépar les chiffres en 2016 que Tunisair pouvait être, au moins équilibrée financièrement, sinon bénéficiaire, si le gouvernement décidait d’arrêter d’interférer dans sa gestion, notamment sociale et même financière en en faisant un simple moyen de recrutement, intensif, continu et déraisonnable.

Comme il l’avait fait pour Sarra Rjeb, en la renvoyant de façon impropre du ministère du transport dès qu’il y avait pris fonction, Anouar Maarouf vient de renvoyer le Pdg de Tunisair. Dernier acte d’une cabale engagée avec l’aide d’Imed Daimi avec force « dossiers », concoctés de toutes pièces et jamais aboutis devant la justice, et au passage avec la fausse accusation publique d’une député d’Ennahdha qui était en bisbille avec le Pdg de Tunisair à propos d’une parcelle de terrain, le ministre avait envoyé une lettre au Pdg de Tunisair lui demandant de convoquer d’urgence de convoquer son conseil d’administration pour qu’il procède à l’élection d’un « gestionnaire délégué temporaire, en attendant la nomination d’un nouveau Pdg ».

La procédure était inhabituelle, d’autant que ce genre de nomination reste de l’exclusive compétence du chef du gouvernement. Interpellée à ce propos, une source de La Kasbah a dit à une radio privée que le chef du gouvernement aurait été au courant de cette procédure impropre et serait d’accord. Une procédure traitée de « scandaleuse » par le SG de l’UGTT Noureddine Tabboubi [ar] qui ne fera par ailleurs pas plus, et n’ayant aucune envie de croiser le fer avec le ministre d’Ennahdha.

Pourquoi le chef du gouvernement ne l’a-t-il pas limogé lui-même et à la régulière ? Ou aurait-il, contrairement à la Constitution, transmis encore une fois une partie de ses prérogatives au ministre d’Etat d’Ennahdha après avoir fait la même chose à Mohamed Abbou d’Ettayar ? Que reste donc-il à Elyes Fakhfakh de ses prérogatives de chef de gouvernement ?

Une source « anonyme »de Tunisair aurait indiqué à une chaîne TV privée que le renvoi de Mnakbi, serait dû à un dossier de corruption. Ce ne serait pourtant qu’une accusation de soupçon de corruption, puisque le dossier ne serait pas entre les mains de la justice sur lequel elle ne se serait pas encore prononcée. Et pourtant, le chef du gouvernement lui-même fait l’objet de tels soupçons, et son ministre du transport fait l’objet d’une enquête sur l’affaire dite de la « Q5 », sans compter l’affaire de la villa qu’il occupe.

Les deux bénéficient encore de la présomption d’innocence. Pourquoi pas le Pdg de Tunisair. Y aurait-il autre chose, de plus grave ou de plus avouable, derrière la décision de changer le Pdg de Tunisair et le silence qui entoure la décision de Maarouf appuyée par le chef du gouvernement ?

Le chef du gouvernement s’était caché derrière le souci de stabilité gouvernementale pour décider de ne pas démissionner. Ce souci ne serait-il valable pour les entreprises publiques, surtout que le refus de sauver Tunisair est un fait du chef du gouvernement lui-même.

Mais peut-être qu’Elyes Fakhfakh ne pouvait rien faire contre le ministre d’Ennahdha qui avait tout fait pour y être nommé par Fakhfakh. Qui gouverne réellement à la Kasbah ? Ennahdha ou Fakhfakh ? Il est vrai ce dernier n’a pas toutes les cartes en mains !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,375SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles